Autoconstruction ou entrepreneur général? Ce qu’il faut savoir

Autoconstruction ou entrepreneur général? Ce qu’il faut savoir

L’autoconstruction : à la portée de tous?

Lorsque l’on visite des condominiums et des maisons neuves, on a parfois l’impression de voir du copié-collé. Les modes du moment sont faciles à repérer et l’originalité n’est pas toujours au rendez-vous. De même, acheter une propriété qui date de plusieurs décennies peut nécessiter d’importants investissements pour en faire la mise à jour. Vous voudrez peut-être aussi agrandir votre maison actuelle en y ajoutant une terrasse, un garage, ou encore avoir de l’espace supplémentaire pour y aménager un bureau. Que ce soit pour ériger une maison personnalisée de toutes pièces ou effectuer un agrandissement, plusieurs souhaitent avoir une demeure à leur image. Mais comment s’y prendre pour transformer la maison de ses rêves en réalité?

Auto construction ou entrepreneur

Confier son projet à un entrepreneur général offre une option clés en mains, tandis que l’autoconstruction peut vous permettre d’économiser. Mais est-ce à la portée de tous? Des étapes à franchir aux considérations financières, voici tout ce qu’il faut savoir avant d’entreprendre une autoconstruction.

Entreprendre une autoconstruction : une décision qui doit être éclairée

Nous lisons régulièrement des articles de journaux dans lesquels des couples nous montrent la maison de leur rêve, qu’ils ont planifié de A à Z. Cependant, on se rend vite compte que pour parvenir à leurs fins, ces gens ont généralement fait appel à un architecte et à un entrepreneur de confiance. Tandis que toutes les idées sont valables, il faut tenir compte des étapes à franchir : les permis, les contraintes de zonage, les normes de construction, etc. Toutes les municipalités ont des règles concernant l’implantation des bâtiments et le choix des recouvrements. Il est donc essentiel de bien s’informer et de respecter les règlements en vigueur.

Construction par un entrepreneur ou en auto gestion

Le financement : une question d’étapes à suivre rigoureusement

Les banques consentent généralement à octroyer des hypothèques sur des maisons existantes. Mais dans le cas d’une autoconstruction, il en est tout autrement. Les déboursés du créancier se font par étapes, selon le déroulement des travaux. Il faut donc établir un devis précis des coûts de construction, puis un échéancier serré des différentes étapes.

Les sommes sont versées selon le gré d’un évaluateur du créancier, qui sera chargé de suivre toutes les étapes. Le sérieux du projet est donc à la base de la décision des prêteurs. Sachez également que les banques ne financent pas les terrains – il vous faudra donc montrer patte blanche et prouver que vous en avez fait l’acquisition avec vos propres fonds. Il sera nécessaire d’avoir l’acte de propriété notarié en main. Pour en savoir encore plus sur le financement d’une autoconstruction, vous pouvez consulter ces conseils pour éviter les mauvaises surprises.

Calculer les coûts d’un projet d’autoconstruction, et les économies potentielles

Il faut d’abord établir son budget maximum, puis faire une évaluation financière du projet : le nombre de chambres, les salles de bain, la cuisine, et les divers recouvrements intérieurs et extérieurs doivent être pris en compte. Il y a aussi le choix des matériaux, les contraintes urbanistiques, l’efficacité énergétique et le choix des finitions. Quand on a fait tous ses choix, il faut des plans et des chiffres.

Selon certaines sources, le fait de gérer son chantier permettrait d’économiser près de 30 % par opposition à l’achat d’une maison clés en mains. Cependant, ces économies seront très variables et peuvent être affectés par la hausse des coûts des matériaux, la disponibilité des ouvriers et autres imprévus. Si vous optez pour une construction avec un entrepreneur général, la plupart d’entre eux bénéficient d’un rabais auprès de leurs fournisseurs de matériaux.

Plan du projet, permis et gestion de chantier

Vous devrez sélectionner un plan de maison qui réponde à vos besoins et à votre budget auprès d’un cabinet d’architectes ou d’un technologue. Une fois le modèle choisi, il faudra s’assurer qu’il puisse être construit sur votre terrain. N’ayez crainte, vous pouvez le faire modifier à votre gré. Si vous souhaitez plutôt faire un agrandissement, un architecte et un ingénieur peuvent s’assurer que vos plans soient faits selon les règles de l’art.

Le plan est le document central sur lequel votre institution financière va pouvoir s’appuyer pour accorder un prêt. C’est en étudiant les plans que les différents intervenants pourront vous donner une idée des coûts. Puis, il y a les permis : le cadastrage du terrain (certificat de localisation), le permis de construction, et les tests environnementaux (eau et sol). Quand ces étapes auront été franchies, il reste à établir un échéancier des travaux. Il faudra s’assurer de la disponibilité des différents intervenants auxquels vous devrez faire appel. Il importe de savoir que certains travaux peuvent uniquement être exécutés par des professionnels détenteurs de licences.  Vous devrez donc vérifier que les gens que vous embauchez détiennent les licences appropriées.

auto construction ou entrepreneur

Il faudra aussi s’assurer de la disponibilité des matériaux et surtout, de votre propre engagement à demeurer disponible pour gérer les équipes et prendre les décisions qui permettront un rythme de travail soutenu.

  • Planifier le coût du projet avec un spécialiste (architecte, entrepreneur, gestionnaire de chantier)
  • Produire des plans (ou acheter des plans déjà éprouvés, quitte à les modifier)
  • Acheter un terrain et prévoir les frais d’arpentage, de notaire et la taxe de bienvenue
  • Obtenir un permis de construction et autres exigences des villes
  • Procéder aux tests de sol, si exigés par la banque
  • Prévoir les coûts de branchements aux réseaux publiques (eaux, eaux usées, électricité, gaz)
  • Obtenir une assurance responsabilité pour la durée du projet et pour la maison à venir
  • Choisir tous les entrepreneurs et s’assurer qu’ils ont les compétences et les licences nécessaires
  • Assurer la gestion du site

Ce guide d’autoconstruction pourrait également vous être utile pour planifier votre projet.

Revente : attention aux vices cachés

Il n’est pas rare que, même dans des maisons récentes, de nombreux vices de construction soient décelés lors d’une inspection. Si vous prévoyez revendre la maison de vos rêves un jour, assurez-vous dès le départ de la qualité des matériaux et de l’exécution. Et surtout, ayez toutes vos factures et garanties en main. Veuillez noter que les travaux exécutés au noir risquent de venir vous hanter un jour sous forme de vices cachés.

Autoconstruction VS entrepreneur : prêt à prendre une décision ? Donc autoconstruire ou ne pas autoconstruire : telle est la question. L’autoconstruction peut s’avérer une option économique pour ceux qui ont déjà construit des maisons ou qui connaissent une personne expérimentée qui peut les appuyer durant la construction. Il faut par contre être prêt à y mettre le temps. Si les nombreuses étapes, l’intervention et la gestion des divers corps de métier vous essoufflent à l’avance et que vous ne croyez pas pouvoir être sur votre chantier tous les jours, il faudra peut-être songer à embaucher un entrepreneur général pour prendre en charge ces étapes et coordonner le tout.

L’entrepreneur général est régi par des organismes gouvernementaux et a suivi les formations requises pour obtenir sa licence. Ce professionnel pourra s’assurer que les séquences soient respectées dans les interventions des ouvriers. De plus, l’entrepreneur dispose généralement d’une assurance responsabilité qui vous protège en cas de dommages durant les travaux. Bien sûr, il y a un coût à l’embauche d’un gestionnaire de projet. C’est une portion appréciable du budget qui devra y être consacrée.

Vous pouvez cependant vous rendre responsable de certaines étapes : la pose du placo-plâtre, la peinture, l’aménagement extérieur. Tout est dans l’entente que vous négocierez avec votre gestionnaire. Et si les économies ne sont pas nécessairement au rendez-vous, vous aurez toutefois la satisfaction d’avoir mis votre empreinte sur chaque pouce carré de votre nouvelle maison.

Si vous souhaitez faire appel à un entrepreneur général de confiance RénoAssistance peut vous recommander des Entrepreneurs Vérifiés.

Redigé par Sylvain Lauzon Voir tous les articles de cet auteur →

Sylvain Lauzon est journaliste depuis plusieurs décennies. Il a couvert différentes sphères d'activités : économie, affaires sociales, tourisme et arts et spectacles. Comme concepteur et réalisateur, il a participé à de nombreuses séries télévisées sur de grands réseaux québécois. Depuis quelques années, il est journaliste indépendant et s'intéresse particulièrement à l'univers de l'immobilier. C'est cet intérêt qui le mène notamment à écrire pour RénoAssistance, où il couvre des sujets liés à l’actualité, la rénovation, la construction et plus encore.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *