Accueil
construire
... votre monde!
 

Archive pour février, 2010

26 février, 2010
Par Denis Chamberland

Comment peut-on qualifier cette maison de Chalet 4-saisons idéal?
D’abord, celle-ci offre un mariage particulièrement heureux entre un extérieur chaleureux et un intérieur véritablement pensé pour un site avec vue panoramique. Ensuite, elle rencontre les attentes de bien des « boomers » à la recherche d’une maison-chalet proposant de beaux espaces intérieurs fonctionnels dont une chambre des maîtres au rez-de-chaussée. Finalement, entrons sans plus tarder afin de mieux apprécier.

Pour plus d’informations, lire la suite…

25 février, 2010
Par Denis Chamberland

Diplômé en architecture, Christian Collignon est spécialisé en conception de maison à faible consommation énergétique (maisonvivante.ca). Ce français d’origine travaille avec le comptable et promoteur Pierre Lessard sur un projet de développement domiciliaire de 72 hectares : le Domaine écologique Au Cœur du Monde. « Plus de la moitié du terrain sera protégée, c’est-à-dire laissé en forêt », explique Christian Collignon. Quant aux huit milieux humides identifiés, ils seront valorisés par un aménagement spécifique à chacun d’eux. Le Domaine regroupe 45 terrains, généralement séparés par une bande boisée de 15 mètrees. Situé à Saint-Alexis-des-Monts, en Mauricie, le développement accueillera également un centre de santé et des chalets locatifs.

Une charte écologique contient les critères verts auxquels devront se conformer les futures résidences. Orientées plein sud, pour optimiser l’apport du solaire passif, les maisons devront aussi être conformes aux normes d’efficacité énergétique du programme Novoclimat. Pour Christian Collignon, un des aspects essentiels de cette charte concerne les limites de consommation énergétique annuelle, fixées à 20 kWh/m2/an pour le chauffage, et à 25kWh/m2/an pour les autres usages domestiques. En effet, grâce au design solaire passif, aux normes Novoclimat et à la géothermie, les coûts de chauffage représentent moins de 50% de la facture énergétique. M. Collignon aimerait même bâtir des quartiers complets à consommation d’énergie nette zéro, mais, pour cela, il faudrait obtenir des subventions pour financer l’achat d’éoliennes et de panneaux photovoltaïques. « Paraît-il qu’il faut faire pression sur la Régie de l’énergie pour faire bouger Hydro ! »

Christian Collignon affirme que son projet a très bien été accueilli par les visiteurs qui veulent d’abord comprendre les différences entre un développement traditionnel et un domaine écologique. Il a donc conçu une fiche technique comprenant 15 points qui expliquent ces importantes nuances. Il a déterminé quatre grandes catégories de différences. D’abord, un développeur vert contrôle son empreinte écologique, par exemple, en créant des aires protégées ou en réduisant les surfaces déboisées. Deuxièmement, il valorise la flore et la faune du milieu. Troisièmement, il vise un maximum d’économies d’énergie. Finalement, les maisons d’un domaine écologique sont construites avec des matériaux locaux de préférence, non toxiques, biodégradables et/ou recyclables, ainsi qu’en bois provenant de forêts gérées durablement.

( source : Le magazine La Maison du 21è siècle, Été 2009 )

19 février, 2010
Par Denis Chamberland

De plus en plus convoité par les propriétaires d’un terrain étroit, ce cottage de style manoir, avec ses 36 pieds de façade incluant le garage, devient un choix fort approprié pour vous qui êtes à la recherche du plan de maison à étage  parfait pour les nouveaux quartiers résidentiels. Bien équilibré à l’extérieur, vous serez en mesure de constater qu’il l’est tout autant à l’intérieur.

Pour plus d’informations, lire la suite…

18 février, 2010
Par Denis Chamberland

Lundi matin 15 février, à La Tablée Populaire de Drummondville, avait lieu une conférence de presse visant à dévoiler la Loto-Maison 2010 ou cette maison qui sera érigée sur le stationnement des Promenades Drummondville et dont la vente de billets, pour son tirage et depuis déjà une dizaine d’années, devient la principale source de financement de la Fondation de la Tablée populaire.

Fait à noter, et non le moindre, pour une première fois cette année, et à la demande de la Commission Scolaire Deschênes de Drummondville, ce sont des étudiants qui, de retour à l’école via le programme « Je rénove mon métier »,  deviennent les constructeurs de cette maison tout en étant, bien entendu, chapeautés par des professeurs chevronnés. Nul besoin de vous dire à quel point ces étudiants sont fiers d’où ils en sont rendus et de combien s’accentuera leur fierté lorsque la maison se retrouvera sur le site des Promenades alors qu’elle sera ouverte à tous les visiteurs. Un tel projet vaut la peine d’être souligné et voilà pourquoi je me fais un plaisir de le partager avec vous.

Voilà donc un projet rassembleur auquel des étudiants raccrocheurs consacrent leurs journées depuis déjà quatre mois afin qu’éventuellement d’autres personnes dans le besoin puissent bénéficier de l’aide d’une Fondation comme celle de la Tablée populaire. Tous s’entendent à dire qu’il s’agit là d’un projet remarquable et d’un exemple à suivre en société,

D’ailleurs, Louis Morissette, porte-parole de la Fondation de la Tablée populaire était sur place afin de signaler que même s’il ne vit plus à Drummondville et qu’il se sent un peu coupable face à nous tous, il s’efforce de parler de la Fondation autour de lui et sur tous les médias où il est invité car il se dit fier d’épouser cette cause. Tous n’ont pas la même chance dans la vie, dit-il, et il fait particulièrement bon de voir que des jeunes raccrocheurs se consacrent à une cause permettant à d’autres gens dans le besoin de bénéficier de services à leur tour. Une pensée qui rejoint particulièrement bien celle du directeur général de la Tablée, M. Pierre Couture qui se dit plus qu’heureux de constater cette belle façon de boucler la boucle.

Pour ce qui est de Dessins Drummond, je peux vous assurer qu’en tant que fournisseur des plans de la  Loto-Maison 2010, nous sommes touchés de participer à ce projet et nous espérons seulement être à nouveau de la partie lorsque la maison 2011 se mettra en marche.

Personnellement d’ailleurs, je le qualifie bien sincèrement comme étant mon « coup de coeur 2009″.

Pour en savoir davantage, http://www.journalexpress.ca/article-431782-Un-projet-novateur-pour-la-10e-LotoMaison.html

4 février, 2010
Par Denis Chamberland

Au Québec, cette nouvelle obligation devrait voir le jour au cours de l’année 2012, elle sera intégrée au nouveau plan d’ensemble en efficacité énergétique 2010-2013 de l’AÉE qui sera présenté à la régie de l’énergie au mois de juin 2010.

Nous pouvons présentement avoir accès à des documents classés publics sur le site de la régie et dans le cadre de l’approbation du budget 2010-2011 de l’AÉE. Le plan d’ensemble 2007-2010 est disponible sur le site de l’agence. Une référence sous le numéro PER.406 fait mention de la perspective de rendre obligatoire une évaluation énergétique lors de toute transaction immobilière.

Une autre innovation intéressante est la création de Novoclimat II dont la structure sera basée sur la cote Énerguide 80 et dont les aides financières seront disponibles pour les entrepreneurs qui en font plus. D’ailleurs, ces aides financières seront calculées au prorata de la cote obtenue.

L’Ontario vient tout juste de passer une loi sur l’énergie verte qui inclue l’évaluation énergétique obligatoire des bâtiments.

Cette initiative devrait créer une pression positive sur le marché de l’efficacité énergétique car 2 bâtiments identiques au premier coup d’œil peuvent avoir une performance différente; ce qui présentement n’est pas quantifiable. C’est certain que dans l’éventualité d’une hausse des coûts de l’énergie, les valeurs foncières des maisons énergivores pourraient en souffrir.

Le marché de la rénovation, lui, ne s’en portera que mieux car, soudain, il deviendra tout aussi rentable de présenter une bonne cotation que de refaire sa cuisine ou sa salle de bain.

L’Australie mise sur ce principe depuis maintenant 10 ans et ce système est basé sur l’attribution d’étoiles. Ainsi, on estime, de leur côté, que la valeur d’une seule étoile supplémentaire se situe à plus de 10 000.00$ ou 3% de la valeur de la résidence en moyenne.

Un autre facteur intéressant est la publication du livre blanc sur la cotation énergétique obligatoire pour les états du nord-est américain. Ce livre blanc est en quelque sorte un recueil de toutes les initiatives semblables partout à travers le monde et un peu une synthèse des résultats obtenus et surtout la meilleure méthode pour obtenir de bons résultats basés sur l’expérience passée. C’est aussi l’œuvre de Dunsky Energy Consulting, auteur du billet précédent : Une cote pour votre maison ?  

( Source : Alain Hamel de A et A Construction )

 



Recevez les billets par courriel!


Propulsé par FeedBlitz

Suivez-nous sur...

Facebook
Twitter

Vous naviguez actuellement les archives du mois: février, 2010.

Catégories

Blogoliste

février 2010
L Ma Me J V S D
« jan   mar »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728