Le triplex écologique Le Soleil, à visiter !

Le triplex écologique Le Soleil, à visiter !

Histoire de mieux connaître les gens impliqués dans la construction responsable, je me suis rendu à l’événement « Green dating » qui clôturait le deuxième Sommet national du Conseil du bâtiment durable du Canada à Montréal

Cela m’a permis d’échanger avec différents intervenants dont M. Andrew Garlett de ECOhabitation. Celui-ci m’a d’ailleurs invité, le soir même, à visiter ce fameux triplex Le Soleil à la fois premier bâtiment urbain à consommation « nette zéro » ( confirmé par la SCHL pour un bâtiment capable de produire autant d’énergie qu’il en consomme ) et premier bâtiment du projet Abondance Montréal situé à Verdun. Le second bâtiment, La Terre, jumelé au premier, proposera 17 copropriétés et sera mis en chantier prochainement par M. Robert Deschamps, entrepreneur général de Construction SODERO et associé du projet.

 Triplex Le Soleil

Sur place, j’ai rencontré Christopher Sweetnam-Holmes de ÉcoCité Developments, concepteur du projet, son associée Cheryl Gladu et leurs nombreux partenaires, tous très fiers de leur réalisation. Il faut voir tout le système mécanique au sous-sol pour mieux comprendre et apprécier la qualité de l’installation. Réservoirs d’eau chaude, système de géothermie, ventilateur récupérateur de chaleur, réservoir d’eau de pluie, sans oublier une plomberie entièrement isolée et l’accessibilité à tous ces différents systèmes dans un espace fort bien organisé.

Sur le toit, l’aménagement d’une terrasse nous permet une vue imprenable sur Montréal alors que je constate la présence de poteaux métalliques structuraux que l’on me dit continus et bien ancrés aux fondations pour éventuellement y fixer un système photovoltaïque de 14 kilowatts ( 100 capteurs d’une puissance crête de 140 watts pouvant produire 14200 kWh par an ) qui, jumelé aux capteurs solaires thermiques du chauffe-eau solaire et au système de géothermie captant la chaleur du sol, assurera voire dépassera les besoins énergétiques du triplex. Faut dire que l’usage d’une mousse isolante à la fois isolant, pare-vapeur et pare-air très performant permet l’obtention d’une résistance thermique pour les murs hors-sol de R-45 plutôt que celle exigée par le programme Novoclimat qui est de R-24,5 alors qu’une étanchéité de 0,4 changement d’air à l’heure, grâce, entre autre, à l’usage de fenêtres à haut rendement énergétique, permet de dépasser l’étanchéité de 2,5 CAH exigée par Novoclimat ou même celle pour la certification R-2000 de 1,5 CAH à une même pression de 50 pascals.

Avec ce triplex, les associés visent la certification LEED platine du CBDCa voici 10 points qui militent grandement en leur faveur ( sources: La Maison du 21è siècle et L’Actualité )

• Des fondations de béton à fort contenu de cendre volante recyclée;
• Une charpente en bois de foresterie durable certifié par le Forest Stewardship Council;
• Des panneaux de placoplâtre à base de gypse 100% recyclé;
• Un mur sud ombragé et végétalisé pour rafraîchir l’amenée d’air en été;
• La collecte et la réutilisation des eaux de pluie pour les jardins et les toilettes;
• Des armoires et des finis à faibles émissions gazeuses, notamment de formaldéhyde;
• Des robinets à débit réduit et des chasses d’eau à double débit (3 ou 6 litres par chasse)
• Un placard sèche-linge déshumidifié par la bouche de retour du VRC
• Des électroménagers et des appareils d’éclairage à haute efficacité énergétique;
• Un abonnement au service de partage de voitures Communauto.

À noter que d’ici l’été 2010, le triplex Le Soleil fera l’objet d’un suivi scientifique et l’unité du rez-de-chaussée sera ouverte au public.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *