La maison bi-générations, un choix bien pensé.

Une définition

La maison bi-générations est un type de construction parfois envisagée pour faciliter l’accès à la propriété des jeunes adultes prêts à assurer leur autonomie ou bien souvent pour rejoindre des parents ou des grands-parents qui souhaitent se rapprocher ayant un certain besoin d’aide ou d’assistance (perte d’autonomie ou autre). Dans un cas comme dans l’autre, ce type de construction permet à chacun de conserver son mode de vie propre et un certain niveau d’intimité tout en partageant les avantages de la copropriété et de la proximité des membres de la famille. 

La particularité de la maison bi-générations est de combiner l’aspect pratique de deux unités d’habitation à l’apparence d’une maison unifamiliale, ce qui permet en général d’intégrer ce type de construction dans des secteurs où les unités multi-familiales ne sont pas permises.

Le principal défi d’une telle conception est certainement d’aménager deux espaces complètement privés et fonctionnels, en respectant les besoins de leurs occupants respectifs tout en conservant l’allure d’une résidence unique ou conventionnelle. Comme nous le verrons plus loin, la réglementation municipale est également un élément important avec lequel les gens doivent composer mais il faut d’abord établir quels sont les besoins qui nous amènent vers ce type d’habitation.

Style et conception

La conception d’une maison pour une seule famille est un processus qui demande beaucoup d’attention et de compréhension de la part des propriétaires ainsi que du concepteur qui les accompagnera dans leur projet. Cette étape est d’autant plus importante, et le défi d’autant plus grand, lorsqu’il y a nécessité de combiner les besoins de deux familles incluant une ou des personnes à mobilité restreinte ou en perte d’autonomie.

Il est primordial, lorsque l’on considère la construction d’une telle maison, de prendre le temps de bien évaluer ses besoins, et de tenir compte de ceux-ci autant pour le côté « famille » que pour celui des parents ou des grands-parents. On doit également tenir compte des années qui viennent et des besoins qui pourront se présenter dans l’avenir. Des propriétaires vieillissants ou en perte d’autonomie devraient dès maintenant évaluer quelle sera leur situation dans les prochaines années et déjà prévoir les aménagements qui conviendront à leur style de vie aujourd’hui et dans l’avenir. C’est donc à cette étape que l’on doit penser à tous les éléments qui feront de cette demeure un endroit confortable et qui rendra la vie de ses occupants plus agréable et paisible.

Pour la conception de ce type de maison, le choix d’un professionnel de confiance est aussi un élément clé du succès. Il faut donc s’assurer que ce dernier prend bien en considération tous les besoins des futurs occupants et qu’il apporte des solutions qui répondent à chacun de ceux-ci. Un bon concepteur devra également être en mesure d’offrir de judicieux conseils en fonction d’un budget établi préalablement par les futurs acheteurs.

Un autre des avantages de la maison bi-générations est qu’elle prend généralement l’allure d’une maison unifamiliale conventionnelle pouvant s’harmoniser au style recherché. Amateur de maisons victoriennes, de manoirs ou de maisons contemporaines, il est assurément possible d’adapter ses préférences à ce type d’habitation afin de se démarquer des autres options de multi-logements que le futur occupant a peut-être déjà considérées.

 Réglementation

Une étape très importante de la conception d’une maison bi-générations est celle de la vérification de la réglementation municipale en vigueur dans le secteur où vous envisagez construire votre résidence. En effet, les municipalités du Québec n’appliquent pas toutes la même réglementation concernant les maisons de type bi-générations, aussi appelées « intergénérations » et ceci affectera grandement ce qu’il vous sera permis d’envisager comme construction.

Certaines règles sont appliquées de façon plus uniforme par la plupart des municipalités, comme l’aménagement d’un accès intérieur permanent aménagé entre les deux unités de logement pour que l’on puisse circuler aisément de l’un à l’autre. D’autres règles sont  par contre appliquées de façon moins constante et exigeront une vérification plus pointue auprès du service d’urbanisme de votre municipalité.

Un bon exemple de ces règles concerne entre autres la superficie autorisée pour l’aménagement de chacune des unités de logement. Certaines municipalités peuvent ainsi limiter les dimensions de l’unité secondaire à un certain pourcentage de l’unité principale.  À certains endroits, une maison bi-générations devra aussi avoir une seule entrée principale qui mènera à un vestibule commun aux deux logements, alors qu’ailleurs on autorisera la construction d’unités ayant chacune leur propre entré principale. Dans ce dernier cas, l’usage de deux portes en façade peut donner des allures de jumelé à la maison. Une solution intéressante consisterait à aménager une porte en façade et l’autre sur le côté.

Nous pourrions énumérer plusieurs de ces règlements particuliers mais, à cause de la multitude de ceux-ci, nous conseillons fortement de consulter les services concernés de la municipalité choisie afin de s’assurer que ce rêve puisse devenir réalité.

La maison bi-générations connaît un certain succès au Québec depuis quelques années et il est aisé de comprendre cet engouement lorsque l’on considère tous les avantages offerts par ce type de construction.

Sans compter la mise en commun des ressources des familles occupantes qui facilite l’acquisition d’une telle maison ainsi que son entretien, la maison bi-générations offre sans aucun doute une proximité tranquille qui assure un sentiment de sécurité, incluant les joies de la vie de famille.

Redigé par Marie-France Roger View all posts by this author →

Fille des fondateurs de Dessins Drummond, j'avais 3 ans quand mes parents ont démarré l'entreprise! Depuis toujours je suis passionnée de l'architecture, et mon nouveau da-da c'est les médias sociaux! J'adore les voyages et le bon vin, les romans de Musso et HGTV! Maman de trois magnifiques enfants, et depuis 2002, co-propriétaire de Dessins Drummond avec mon meilleur ami et conjoint, Yves Carignan.

There are 25 comments for this article
  1. Jean Côté à 10 h 51 min

    Ma femme et moi avons fait plusieurs recherches sur le sujet puisque nous sommes très intéressés à ce concept et nous avons découvert à quel point ça peut être pratique pour pouvoir nous occuper de parents viellissants. Mais si j’ai un conseil à donner c’est de faire attention au quartier où vous voulez vous construire. Nous avons du faire 3 quartier avant d’en trouver un où la réglementation municipale acceptait ce type de construction. C’est dommage que les villes n’accepte pas toujours les bi-générations dans les quartiers d’unifamilliales.

  2. Nadia Beaudoin à 0 h 22 min

    Bonjour moi et mon conjoint on est en train de regarder pour avoir une maison bi-génération mais nous manquons un peu d’information? On c’est fait dire que le gouvernement donnait des subventions mais on ne trouve rien et nous voulons savoir ce que nous avons de besoin aussi avant de commencer a regarder ou s’établir. j’attends une réponse en espérant que vous aller pouvoir nous aider merci a l’avance

  3. Eric Robert à 21 h 58 min

    Rep Nadia Beaudoin.

    il y a déjà eu en effet un projet pilote du gouvernement du Québec, il y a de celà +/- 6 ans. Le projet fut abandonné dut à une trop faible demande. Les infos que je rapporte ici viennent d’un appel fait il y a deux semaines (j’en suis au stade de recherche/magasinage de contracteurs) au gouvernement provincial. C’est l’information que j’ai pour le moment sur le sujet. Si quelqun en sait plus, ou connais quelque chose de différent, l’information serait grandement appréciée. Bonne chance !!

  4. Nadia Beaudoin à 11 h 58 min

    Rep Eric Robert

    Merci beaucoup m. Robert pour l’information ça va nous éclairer un peu plus mais si vous avez d’autre renseignement j’aimerais très bien le savoir car moi je trouve que c’étais un projet merveilleux d’avoir avec nous nos parents et être capable de s’en occuper nous même. merci a l’avance!!! Et merci de m’avoir répond

  5. Pierre Fortier à 17 h 58 min

    Sur le site de la SCHL on peut aussi trouver beaucoup de documentation relatant de très intéressante travaux sur le concept d’un batiment permettant à plusieurs familles (par extension générations)de vivre sous un toit unique. Le tout conçu et adaptable tout le long de la durée de vie utile du batiment qu’ils appellent « bâti-flex ». À ne pas manquer, compte tenu de l’importance de la viabilité à long terme d’un projet de construction bi-génération.

  6. Marie-Paule Hovington à 16 h 21 min

    Bonjour

    J’aimerais avoir des renseignements concernant les maisons bi-générations.Je pourrais adapter ma maison à ce type mais comment obtenir une subvention?

    Merci

  7. jlanglois à 11 h 27 min

    Après vérification sur le site de la SCHL: http://www.cmhc-schl.gc.ca/fr/co/, il ne semble pas avoir de programme d’aide financière attribué à la construction d’une maison bi-génération spécifiquement. Toutefois, je vous invite à consulter les programmes existants car possiblement qu’un d’entre eux pourraient vous intéressez: http://www.cmhc-schl.gc.ca/fr/co/praifi/index.cfm

    Et, comme le mentionnait M. Fortier dans son commentaire plus haut, le lien suivant risque d’être fort intéressant pour vous puisqu’il traite du « bâti-flex »: cmhc-schl.gc.ca/fr/co/aclo/bafl/index.cfm

  8. ginette savoie à 10 h 42 min

    Mon fils a acheté une maison bi-génération. Est-ce qu’il a droit a une subvention du gouvernement pour l’aider a payer cette maison?

  9. jlanglois à 15 h 51 min

    Bonjour Mme Savoie,
    Je vous invite à vous référer à mon commentaire du 18 février dernier qui était en référence à une questions du même type et sur lequel j’indique les différents liens à consulter en référence à votre question.

  10. Johanne Hamel à 15 h 47 min

    Oubliez la SCHL pour l’aide financière. Ici, au Québec, c’est la Société d’habitation du Québec qui gère les programmes et ils n’ont pas encore les mêmes.

  11. Denis Têtu à 13 h 25 min

    Nous avons un projet de bi-générationnel mon fils à déjà une maison, nous ferions un deuxième étage comme appartement. Nous voudrions avoir quelques information sur ce sujet, financement et programme gouvernemental etc.

    Merci

  12. ycarignan à 10 h 58 min

    Bonjour M. Têtu,

    Désolé du délai de réponses, nous avons vécu des problèmes techniques et certains commentaires, dont le vôtre, ne furent pas répondus à temps. Mille excuses.

    La première étape dans une démarche bi-générationnelle, est de vous rendre à votre municipalité afin de connaître la réglementation; plusieurs municipalités refusent ce type de construction, malheureusement.

    Au sujet des programmes de subventions, à ma connaissance et en date d’aujourd’hui, rien ne fut fait dans ce dossier non plus…

    Si la municipalité accepte ce type de projets, n’hésitz pas à nous contacter et nous pourrons démarrer le tout avec vous.

    Merci!

  13. C Bergeron à 20 h 44 min

    Donc si je récapitule le tout, je crois que présentement il n’existe pas de subvention reelle, pour nous permettre de construire un appartement annexé a notre maison??? Je me suis informé a notre municipalité afin de savoir si nous pouvons y avoir une maison Bi-Génération et a la ville il nous dise que cela s’appelle une maison en Co-Habitation car les maisons Bi-Géné, cela n’existe pas dans notre localité. De ce fait existe t’il une subvention, alors que la ville m’autorise de construire un étage (Appartement) afin d’y loger ma mere… Merci de pouvoir nous aider!!

    • jlanglois à 13 h 37 min

      Bonjour M. Bergeron,

      Il existe via la SCHL, un programme de Logements adaptés: aînés autonomes pour les 65 ans et plus. Ce programme saurait peut-être répondre à vos besoins?

      Dans le cas de la rénovation d’une maison déjà existante afin de l’adapté à vos besoin « bi-génération », il existe le Crédit d’impôt pour la rénovation domiciliaire (CIRD).
      Comme vous le savez sans doute, Dessins Drummond se spécialise non seulement dans le plan prêt-à-construire, mais aussi dans le plan de rénovation, de sorte que vous pourriez possiblement faire certaines modifications à votre domicile afin d’y accueuillir votre mère. Nous avons un réseau d’agences pouvant vous accompagner dans votre projet au besoin.

      En espérant que ces nouvelles informations vous seront utiles. Faites nous part de vos démarches et trouvailles si le coeur vous en dit!

  14. Sandra à 0 h 50 min

    bonjour, Est ce qui il est possible de convertir un terrain unifamiliale et bi-generation. Est ce que les municipalites accepte parfois ce type de demande ?

    Merci beaucoup

    Sandra

    • jlanglois à 12 h 48 min

      Bonjour Sandra et merci d’avoir prit le temps de nous écrire.

      Pour votre terrain, il est difficile pour nous de dire.. Si vous parler d’un plan ou d’une maison existante, Dessins Drummond se spécialise dans les plans prêt-à-construire et aussi dans le plan de rénovation. Si vous avez déjà une maison existante, il est possible de convertir cette dernière en demeure bi-génération afin de mieux répondre à vos besoins présents.

      Concernant la municipalité, il faudrait par contre faire la vérification car tout dépendra de votre secteur et des exigences de ces derniers.

      En cliquant sur ce lien, vous accèderez à la liste de l’ensemble de nos agences capables de vous accompagner dans vos démarches.

      Bonne et donnez-nous des nouvelles!

  15. helene sansnom à 19 h 02 min

    Mon fils m’a proposé de vivre avec lui dans une maison bi-génération que l’on achèterait moitié-moitié. Doit-on acheter deux logements ou bien une maison avec deux logements fermés et face à l’impôt, comment les deux gouvernements procèdent-ils? Est-ce une propriété à revenus…mon fils deviendra-il un aidant naturel car ma santé n’est pas très bonne?

  16. Claudia deschenes à 19 h 10 min

    Bonjour! Moi et mon copain voulons se construire une maison bi0génération.Mais nous avons déja une idées de se qu’on veut, et les modèles suggéré ne cadrent pas dans nos idées.Alors la question, devons nous choisir exactement les plans que vous proposé, ou pouvons nous ensemble décider du plans de notre maison? Et aussi, puis-je rencontrer quelqu’un pour en parler? ou tout ce fait sur internet ou teléphone? merci!!

  17. céline tellier à 19 h 13 min

    bonjours j’aimerais s’avoir si ont peux avoir une subvention du gouvernement pour une maison intergénération ou je peux me renseigner merci

    • jlanglois à 10 h 42 min

      Bonjour Mme Tellier, j’espère que vous allez bien!

      J’ai fais à nouveau une recherche sur le site web et rien ne semble avoir changé à ce sujet. Les subventions semblent davantage axée sur la rénovation. Donc dans votre cas, s’il s’agit d’un projet de rénovation afin de transformer votre résidence actuelle en maison intergénérationnelle, il existe possiblement quelque chose à ce niveau.

      Je vous invite également à vous rendre sur ce site. On y retrouve de l’information sur la maison intergénérationnelle qui vous aideront sans doute.

      Bonne continuité dans vos recherches!

  18. Nicole Trachy à 23 h 14 min

    Existe-te t’il des subvenions pour convertir notre maison en bi-génération afin que notre fils emménage avec nous car on ne veut pas quitter notre foyer mais nous ne sommes plus capables de l’entretenir tout seul

    • dvilleneuve à 11 h 44 min

      Bonjour Mme Trachy et merci d’avoir pris le temps de nous écrire.

      Je vous transmets le lien pour le site de la Régie du Bâtiment du Québec (RBQ) car cette ressource serait le mieux placée pour bien répondre à votre question.

      https://www.rbq.gouv.qc.ca/

      Vous y trouverez un numéro de téléphone avec lequel vous pouvez rejoindre à RBQ si vous ne trouvez pas l’information en naviguant le site.

      Bien à vous

      Deborah

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *