La pluie, un don du ciel

La pluie, un don du ciel

Nos ancêtres ont toujours récupéré l’eau de pluie, mais au fil du temps, cette sage habitude s’est perdue. « Il est grand temps de revenir à nos racines et de faire place à une saine gestion des eaux », affirme Claude Chevrette, président de la compagnie Éconeau.

Le système de récupération de la pluie Éconeau s’inscrit dans le cadre de la stratégie du gouvernement du Québec visant à réduire la consommation d’eau potable de 205 d’ici 2017 et à diminuer les coûts d’exploitation des usines de traitement des eaux.

Ce système relié à la toiture d’une maison permet de récupérer environ 80 000 litres d’eau de pluie par année. L’eau captée à partir des gouttières est d’abord filtrée, ce qui empêche les débris de s’introduire dans le système. Elle est stockée dans des réservoirs hors terre ou souterrains pour ensuite être pompée pour divers usages ne requérant pas d’eau potable. On peut donc utiliser l’eau de pluie pour laver la voiture, arroser le jardin, irriguer le terrain, remplir la piscine et même pour usage dans la toilette et la laveuse.

Tiré du magazine La Maison du 21è siècle, édition Printemps 2012

Redigé par Marie-France Roger Voir tous les articles de cet auteur →

Fille des fondateurs de Dessins Drummond, j'avais 3 ans quand mes parents ont démarré l'entreprise! Depuis toujours je suis passionnée de l'architecture, et mon nouveau da-da c'est les médias sociaux! J'adore les voyages et le bon vin, les romans de Musso et HGTV! Maman de trois magnifiques enfants, et depuis 2002, co-propriétaire de Dessins Drummond avec mon meilleur ami et conjoint, Yves Carignan.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *