Karine & Stéphane, cuisine rafraîchie

Karine & Stéphane, cuisine rafraîchie


Il est plutôt rare qu’une cuisine existante offre la possibilité d’aménager un îlot-lunch central et, même si ce ne fut pas le choix de Karine et Stéphane, cet aménagement demeure une avenue que l’on se doit de considérer.

En fait, un îlot central permet une circulation plus fluide ( toujours 2 accès à la cuisine ) en évitant, avec la présence d’enfants, un engorgement à l’entrée de la cuisine. De plus, il ajoute de la surface de travail et ce, en communion avec la famille ou les amis qui s’y installent. Un îlot-lunch se veut donc à la fois fonctionnel et convivial. C’est d’ailleurs devenu un « must » dans la plupart des nouvelles cuisines. À l’instar d’un véhicule à quatre roues motrices, quand on l’a connu, on ne peut plus s’en passer.

En guise de conseil, je préconise toujours un îlot dont la surface est uniforme à 36po de hauteur avec tabourets appropriés et pour l’obtention d’une surface de travail maximisée. À éviter, cette fameuse tablette abaissée qui n’a finalement qu’une seule fonction, celle de manger tout en réduisant la surface de travail.

Visionnez cet épisode et appréciez d’autres excellents conseils rattachés à l’aménagement d’une cuisine.

Redigé par Marie-France Roger Voir tous les articles de cet auteur →

Fille des fondateurs de Dessins Drummond, j'avais 3 ans quand mes parents ont démarré l'entreprise! Depuis toujours je suis passionnée de l'architecture, et mon nouveau da-da c'est les médias sociaux! J'adore les voyages et le bon vin, les romans de Musso et HGTV! Maman de trois magnifiques enfants, et depuis 2002, co-propriétaire de Dessins Drummond avec mon meilleur ami et conjoint, Yves Carignan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *