L’autonomie énergétique à moins de 5 000 $

L’autonomie énergétique à moins de 5 000 $

Des québécois on conçu une mini-centrale électrique domestique qui pourrait faire un malheur dans les régions venteuses et isolées du réseau d’Hydro-Québec. Baptisé Petite maison verte, le système comprend deux panneaux solaires photovoltaïques et trois petites éoliennes installés sur le toit d’une maison ou d’un garage, peu importe l’angle de la pente. Fabriqué par ATI Éolien, une division de l’entreprise rimouskoise Audace Technologies, le système sera produit en série et vendu par des constructeurs pour environ 4000$, excluant l’installation et les piles ( au moins six accumulateurs de 12 volts et à décharge profonde sont recommandés ).

« C’est l’ensemble le moins cher qui soit, le plus simple, sécuritaire, rapide et facile à installer par une seule personne », explique Jean-Louis Chaumel, l’un des concepteurs du système au Laboratoire de recherche en énergie éolienne de l’Université du Québec à Rimouski ( UQAR ). Nous évitons toute installation d’éolienne lourde et sur mât élevé. Ce choix peut être discutable, car il est moins performant, mais il a fallu dix ans d’expérience et de tests pour en arriver à cette architecture « passe partout », beaucoup plus robuste, moins compliquée et dangereuse à entretenir. C’est la première à pouvoir se faufiler dans la réglementation municipale québécoise, encore complètement inadaptée à l’énergie éolienne. » Ces éoliennes prennent au besoin trois minutes à remplacer. Elles génèrent un bruit faible et inaudible de l’intérieure d’une maison, selon Jean-Louis Chaumel, une sommité en énergie éolienne.

Le système pourra desservir les besoins essentiels d’une maison ou d’un chalet – éclairage, téléviseur, petit frigo, ordinateur et système de son – quelques heures par jour. Sa puissance moyenne de 500 watts et maximale de 1000 watts dépend de la quantité d’ensoleillement ainsi que de la vitesse et de la constance du vent. «  C’est faible et non rentable au Québec, mais ça répond à la demande de beaucoup de gens qui veulent absolument aller de l’avant », explique M. Chaumel.

Le système Petite maison verte suscite beaucoup d’intérêt chez les dirigeants d’Haïti. Il a été conçu à partir des trousses pédagogiques que l’UQAR commercialise afin de sensibiliser les consommateurs et les étudiants à l’installation et à l’entretien de systèmes d’énergies renouvelables.
 
Source, le magazine la Maison du 21è siècle, édition Printemps 2010

Redigé par Marie-France Roger Voir tous les articles de cet auteur →

Fille des fondateurs de Dessins Drummond, j'avais 3 ans quand mes parents ont démarré l'entreprise! Depuis toujours je suis passionnée de l'architecture, et mon nouveau da-da c'est les médias sociaux! J'adore les voyages et le bon vin, les romans de Musso et HGTV! Maman de trois magnifiques enfants, et depuis 2002, co-propriétaire de Dessins Drummond avec mon meilleur ami et conjoint, Yves Carignan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *