Ça marche un escalier Dessins Drummond !

Qu’il s’agisse d’un escalier extérieur ou intérieur pour une maison ou un logement, l’escalier doit en tout temps rencontrer les normes fixées par les codes en vigueur .

Par contre, avec du mobilier convoité comme les lits « queen » ou même « king », il arrive assez fréquemment qu’un escalier réalisé dans les dimensions prescrites par les normes canadiennes ne permettent pas à ce genre de mobilier de circuler d’un étage à l’autre. Il va s’en dire que cette désagréable doit à tout prix être évitée.

Suite à quelques questions à ce sujet, Dessins Drummond intégrera sous peu son propre code qui excédera celui en vigueur présentement afin de rendre les escaliers conformes aux réalités d’aujourd’hui.  Ainsi, alors que les codes exigent une largeur minimale de 34po, Dessins Drummond suggère des largeurs minimales de 36po pour l’escalier allant au sous-sol et de 40po pour l’escalier menant à l’étage.

De plus, l’entreprise propose, pour tous les nouveaux modèles réalisés depuis le début du millénaire, des marches à 10po de profondeur au lieu de 9.5po, des contremarches d’une hauteur maximale de 7.75po et une échappée (dégagement entre le nez de la marche et le plafond ou le dessous de l’escalier au-dessus) de 80po au lieu du 77po requis. Sans oublier l’élimination des traditionnelles marches d’angle, très contraignantes dans le mouvement de mobilier, par des paliers beaucoup plus accommodants.

Pour les modèles les plus en demande et conçus avant l’an 2000, Dessins Drummond suggère, par le biais de plans similaires, des versions ajustées dont la popularité ne cesse d’augmenter. À titre d’exemple, le très populaire modèle W2735, fut ajusté aux normes ci-haut mentionnées avec la version W4735 sur laquelle on constate un escalier sans marches d’angle. Comme répercussion, car c’est souvent inévitable, la maison a dû être élargie de 20po au plus grand plaisir de certains acheteurs. D’ailleurs, tous les modèles ayant en commun les trois derniers chiffres du numéro de plan sont des modèles fort similaires entre eux.

Finalement, et c’est un effort constant de l’entreprise, chaque escalier menant d’un rez-de-chaussée à un étage devrait avoir au moins l’un de ses côtés ouvert afin de faciliter le déplacement de mobilier.

Ces améliorations uniques n’auraient pu avoir lieu sans les commentaires de nos clients sur notre blogue.  Merci de nous écrire et de nous faire part de votre vécu.

Sans jeu de mot, on peut dire que ça « marche » chez Dessins Drummond !

Denis Chamberland
Concepteur et directeur artistique
dchamberland@dessinsdrummond.com

Redigé par Jessica Langlois Voir tous les articles de cet auteur →

Fidèle a mon poste chez Dessins Drummond depuis plus de 10 ans, j'ai toujours la même passion, c'est-à-dire, le souci de bien accompagner le client dans sa démarche et ce, peu importe laquelle. J'ai à cœur le questionnement de nos clients et je me fais un plaisir de les assister dans leur projet. La construction d'une maison est souvent le projet d'une vie et requière plusieurs étapes et je souhaite que nos clients se sentent à l'aise de nous demander assistance. Leurs interrogations et questions sont importantes à nos yeux et nécessaires! Le support et un service à la clientèle de qualité étant de plus en plus rare de nos jours, je suis fière de dire que ce n'est pas le cas chez nous!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *