Les insectes dans nos maisons l’été

Tout comme moi, vous voilà certainement très heureux(se) que l’été soit enfin arrivé. L’été, c’est le temps des rassemblements extérieurs en famille et entre amis et c’est à la fois la meilleure saison pour recevoir la visite. 

Par contre, c’est aussi le meilleur temps de l’année pour les visiteurs indésirables. Les ouvertures fréquentes des portes et fenêtres jumelées à des moustiquaires parfois défectueux contribuent grandement au partage de la maison avec ces moustiques et bestioles indésirables.

Étant personnellement amante de la nature et respectant tout forme de vie, j’essaie, dans la mesure du possible, de libérer toutes ces petites bestioles qui entrent chez moi sans avoir à les écraser ou à les tuer.  Bizarre vous vous direz? Oui, j’avoue que ça l’est un peu.  J’arrive même à sortir les araignées (beurk) de chez moi sans les tuer quand elles sont petites et à pattes courtes. Pour les autres types cependant, j’ai un peu moins de respect…

Bon voilà pour mon petit côté « sauvons la planète »

À titre d’information, Mon Toit à publié récemment un article de blogue intitulé « Garder les indésirables bestioles à l’extérieur » que j’estime fort intéressant car à la fois simple et réaliste. Ils ont même un quiz sur les fourmis! Je vous invite à le faire et je vous souhaite un meilleur résultat que le mien!

Plus souvent qu’autrement, ce qui nous intéresse réellement est la façon de s’y prendre pour se débarrasser de ces bestioles indésirables et, si vous êtes comme moi, vous vous demandez certainement comment le faire de façon sécuritaire et sans enlever quelques couches à l’ozone!  Bien que souvent un peu moins efficaces, voici tout de même quelques exemples de produits intéressants:  

Un maigre arsenal pour mener la guerre

Pour mener la guerre aux bestioles, les armes dont disposent les citoyens sont bien modestes.  Depuis quelques années, les insecticides chimiques ont été graduellement retirés des tablettes. Sans être aussi efficaces, certains produits biologiques peuvent néanmoins donner un coup de pouce pour ralentir la prolifération d’insectes dans votre cour.

La terre à diatomées, ou dioxyde de silicium, est une fine poudre composée de micro-organismes marins. À son contact, la carapace des insectes se fendille, ce qui mène à la déshydratation et à la mort.

Solutions sucrées

Il existe aussi des solutions sucrées contenant de l’acide borique. Les fourmis en apportent de petites gouttelettes au sein du nid, empoisonnant ainsi la colonie.

Autrement, divers savons insecticides, contenant des sels de potassium et des pyréthrines, peuvent être appliqués localement sur les nids.

Au Centre jardin Hamel, l’assistant-gérant Henri-Paul Lachance suggère une solution tout à fait écologique pour qui est aux prises avec un nid de fourmis noires des champs (qui forme une butte bien visible) : le recouvrir d’une bonne pelletée de compost de crevettes. Cela suffit généralement à disperser la colonie.

Sans nécessairement avoir recours aux produits naturels ou aux pesticides,  d’autres précautions peuvent être prises pour aider à limiter la quantité de bestioles visiteuses.  Prendre l’habitude de secouer énergiquement les objets que l’on entre dans la maison et qui ont passé un certain temps dehors. Le journal, par exemple, ou les serviettes de piscine.

Voilà qui vous aidera surement à mieux comprendre et aussi mieux gérer nos visites pendant la période estivale!

Redigé par Jessica Langlois Voir tous les articles de cet auteur →

Fidèle a mon poste chez Dessins Drummond depuis plus de 10 ans, j'ai toujours la même passion, c'est-à-dire, le souci de bien accompagner le client dans sa démarche et ce, peu importe laquelle. J'ai à cœur le questionnement de nos clients et je me fais un plaisir de les assister dans leur projet. La construction d'une maison est souvent le projet d'une vie et requière plusieurs étapes et je souhaite que nos clients se sentent à l'aise de nous demander assistance. Leurs interrogations et questions sont importantes à nos yeux et nécessaires! Le support et un service à la clientèle de qualité étant de plus en plus rare de nos jours, je suis fière de dire que ce n'est pas le cas chez nous!

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *