De l’eau, de l’eau et encore de l’eau

Nous voici enfin, le printemps s’est pointé le nez!  Avec ces belles odeurs et ces chauds rayons de soleil, ahhhh…!  Qui dit printemps, dit nécessairement accumulations d’eau et aussi inondations pour certains.  Pour le Québec, présentement rien d’alarmant, nous disent les autorités de la sécurité civile , mais les températures des prochains jours, c’est à dire au delà des 10 degrés pourraient fort probablement changer les donnés. 

Je suis allée me promener sur différents sites web dans le but de dénicher des trucs ou moyens pour éviter le pire.  Premier petit conseil? Pelletez!  et oui, c’est pas fini pour notre pauvre dos courbaturé et nos belles pelles. J’ai soudainement un haut le coeur, que je vais fort probablement soulager d’une bonne pelleté de tire sur la neige!

Plus sérieusement maintenant, un article de l’APCHQ recommande fortement de retirer la neige accumulée à des endroits stratégiques tels les balcons et les margelles.  De bons conseils sont également donnés pour les garages au niveau du sol ainsi que les toits-terrasses.

Pour ne pas avoir de « surprises » déplaisantes et des coûts inutiles associés aux inondations et infiltrations d’eau, Protégez-vous suggère fortement de suivre les conseils de la SCHL.  Les voici:   
–   Retirez régulièrement les débris des gouttières, assurez-vous que les descentes pluviales se déversent à au moins 1,8 mètre (6 pieds) du mur du sous-sol et veillez à ce que l’eau soit évacuée vers la rue, la ruelle ou la cour.

–   Débranchez les conduits raccordés au tuyau de drainage de la maison ou au système d’égout.
  
–   Le système de drainage a tendance à saturer? Munissez la maison d’un dispositif de protection comme un clapet antirefoulement ou une pompe de puisard. En cas de panne d’électricité, mieux vaut avoir une pompe de puisard auxiliaire alimentée par une batterie de secours.–   Si le terrain est en pente descendante vers la maison, nivelez le sol pour inverser la pente sur une distance d’au moins 1,8 mètre des fondations. Assurez-vous que la terrasse, le trottoir ou l’entrée de garage ne permettent pas un refoulement d’eau vers les murs.–  Pour réduire les dommages au sous-sol, posez des revêtements de plancher et de murs imperméables, par exemple des carrelages de céramique. Utilisez un mobilier muni de pattes; plus le meuble est élevé, moins il sera mouillé en cas d’inondation.
  
 Et comble de bonheur…  Sachez que la majorité des polices d’assurance habitation ne couvrent pas les dommages en cas d’inondation.

Changement d’à propos et sur une note plus positive, avez-vous vu des rouge-gorges ce week-end?  Quoiqu’il ne soit pas nécessairement classé parmit les plus beaux oiseaux, son chant a de quoi faire oublié son mal de dos!

Redigé par Jessica Langlois Voir tous les articles de cet auteur →

Fidèle a mon poste chez Dessins Drummond depuis plus de 10 ans, j'ai toujours la même passion, c'est-à-dire, le souci de bien accompagner le client dans sa démarche et ce, peu importe laquelle. J'ai à cœur le questionnement de nos clients et je me fais un plaisir de les assister dans leur projet. La construction d'une maison est souvent le projet d'une vie et requière plusieurs étapes et je souhaite que nos clients se sentent à l'aise de nous demander assistance. Leurs interrogations et questions sont importantes à nos yeux et nécessaires! Le support et un service à la clientèle de qualité étant de plus en plus rare de nos jours, je suis fière de dire que ce n'est pas le cas chez nous!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *