Trop de neige sur votre toit de maison?

Ce n’est certainement pas avec un début de semaine de pluie que la neige s’accumulera sur nos toits de maison.  Cependant, la neige déjà présente sera certainement plus lourde!

 Bien que l’an passé n’ait pas été un hiver avec beaucoup de neige, à peine en restait-il pour la tire d’érable lors des sorties à la cabane à sucre en famille , cette année nous sommes servis!  Mais pour certains, cette accumulation de neige signifie plus qu’un désagrément hivernal, il s’agit parfois aussi d’ennuis certains. 

Mais comment savoir si j’ai trop de neige sur mon toit?  Selon un article fort intéressant sur MONTOIT.ca, Guy Simard de L’APCHQ répond bien à cette question; « …nos toits sont si bien construits qu’ils sont capables d’en prendre plus qu’on ne le croit. Jusqu’à 80 livres (36 kilos) par pied carré, généralement. Mais s’il survenait une alternance de gel et de dégel ou un grand verglas, ce serait une autre paire de manches. Dans ce cas, il faudrait sans doute envisager une intervention. Même chose si une imposante formation de neige était prisonnière d’un ourlet de glace sur le débord du toit.

C’est une chose de statuer si oui ou non, nous devons retirer de la neige sur notre toit, mais encore faut-il le faire!  Voici des conseils d’experts, tirés à nouveau du site MONTOIT.ca, un article d’Anne Drolet du journal Le Soleil , qui à mon sens, peut être très aidant;

Conseils d’experts

Si vous comptez réaliser l’exercice vous-même, voici quelques conseils de pros.

Premièrement, pensez sécurité. Attachez-vous à l’aide d’un harnais et assurez-vous d’avoir un point d’ancrage solide, tel une cheminée.

Tout outil de métal est défendu : le plastique est votre seul allié. Prenez garde aux pelles qui peuvent avoir un renfort en acier, elles sont aussi à proscrire.

L’idée est d’enlever une surcharge, pas de faire un ménage, avertit Marc Bélanger. Résistez à l’envie d’enlever toute la neige du toit car vous pourriez abîmer la couverture. Laissez une couche de 10 à 15 cm (quatre à six pouces).

M. Bélanger recommande par ailleurs de bien planter l’échelle dans un banc de neige, plutôt que dans l’entrée bien pelletée. Votre échaffaudage sera plus stable et vous ne risquez pas de vous blesser si vous tombez.

Si vous lancez la neige dans un secteur que vous devrez pelleter par la suite, n’attendez pas d’avoir terminé d’alléger le toit avant de commencer à l’enlever. La neige du dessous se compactera et sera plus difficile à enlever. Allez-y plutôt par étape.

Finalement, lorsque le travail sera complété, ne vous jetez pas dans un banc de neige. Vous pourriez avoir oublié la présence d’un poteau ou d’un accessoire.

Bonne fin d’hiver et surtout, soyez prudents!

Redigé par Jessica Langlois Voir tous les articles de cet auteur →

Fidèle a mon poste chez Dessins Drummond depuis plus de 10 ans, j'ai toujours la même passion, c'est-à-dire, le souci de bien accompagner le client dans sa démarche et ce, peu importe laquelle. J'ai à cœur le questionnement de nos clients et je me fais un plaisir de les assister dans leur projet. La construction d'une maison est souvent le projet d'une vie et requière plusieurs étapes et je souhaite que nos clients se sentent à l'aise de nous demander assistance. Leurs interrogations et questions sont importantes à nos yeux et nécessaires! Le support et un service à la clientèle de qualité étant de plus en plus rare de nos jours, je suis fière de dire que ce n'est pas le cas chez nous!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *