Accueil
construire
... votre monde!
 

Archive de la catégorie 'Marges hypotécaires'

18 juillet, 2012
Par Deb Villeneuve

Afin de réduire la dette des canadiens, le ministre fédéral des finances Jim Flaherty a fait des changements qui affecteront les individus qui ont des hypothèques sur immobilier avec moins de 20% de mise de fonds. Ces changements ne s’appliqueront pas à ceux qui ont 20% ou plus.

La  période d’amortissement passera de 30 ans à 25 ans. Cette réduction diminuera les intérêts que les familles canadiennes paient sur leurs hypothèques qui  leur permettra de bâtir de l’équité dans leurs maisons et de payer leurs hypothèques plus rapidement. La période d’amortissement maximale à été réduit de 35 ans à 30 ans en 2011.

Ces changements baissent aussi l’emprunt hypothécaire de 85% à 80% de la valeur de  l’immobilier, ce qui a pour but de promouvoir l’épargne et d’encourager les propriétaires à mieux gérer les prêts hypothécaires sur leurs demeures.

Fixer l’endettement brut à 39% et l’endettement maximal total à 44% servira à mieux protéger les canadiens qui pourraient être vulnérables aux chocs  économiques ou aux augmentations des taux d’intérêts.

Restreindre la disponibilité des hypothèques garanties par le gouvernement aux maisons avec un coût d’achat inférieur à 1 000 000$.

 

Voici un exemple du changement pour une hypothèque de 375 605$

 (qui est le moyen d’une maison au canada au mois de mai 2012)

 

 5% taux d’intérêt            avant le 9 juillet           à partir du 9 juillet

 

Amortissement                         30 ans                              25 ans

 

Paiement mensuel                   2 004,57$                       2 184,54$

 

 Totale en intérêt                   348 039,79$                   279 756,22$

 

 Financement maximale                85%                               80%

 

 

 

 

18 juillet, 2012
Par Deb Villeneuve

 

 

AVIS AUX MEMBRES

Modifications des règles relatives

à l’assurance hypothécaire de la SCHL

Dans le cadre des efforts du gouvernement pour renforcer le système financier du logement au Canada, le ministre des Finances du Canada, M. Jim Flaherty, a récemment annoncé de nouveaux rajustements aux règles relatives aux prêts hypothécaires assurés garantis par le gouvernement.Les nouvelles règles entreront en vigueur le 9 juillet 2012, soit la date butoir à respecter pour pouvoir bénéficier des conditions actuelles de l’assurance hypothécaire, notamment la garantie des prêts avec amortissement de 30 ans.Vos clients doivent ainsi s’assurer d’effectuer leur demande d’assurance hypothécaire au plus tard le 9 juillet prochain. Leur demande doit aussi être associée à une convention d’achat-vente, ce qui signifie qu’une préautorisation bancaire ne suffit pas.Les institutions financières vont certainement collaborer en acheminant les demandes à la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) en fonction de cette échéance. En tant qu’entrepreneur, il est toutefois dans votre intérêt de suivre de près tous les dossiers, surtout à l’approche de la date butoir. Autrement, la qualification de vos clients à l’assurance hypothécaire pourrait poser problème et, dans certains cas, mener à l’annulation de la transaction.Voici un rappel des changements annoncés le 21 juin dernier :

  • La période maximale d’amortissement passera de 30 ans à 25 ans. Rappelons que la période d’amortissement maximale a été fixée à 35 ans en 2008 et réduite à 30 ans en 2011.
  • Le montant maximal de prêts consentis dans le cadre du refinancement d’une hypothèque passera de 85% à 80% de la valeur de l’habitation.
  • Le ratio maximal de remboursement brut du prêt hypothécaire sera fixé à 39% des revenus et le ratio maximal de remboursement total, à 44%.
  • La garantie du gouvernement relativement aux prêts hypothécaires assurés ne sera accordée que pour les habitations dont le prix d’achat est inférieur à 1 million de dollars.

Ces mesures sont mises en place afin d’éviter une surchauffe du marché de l’habitation sur le plan national, de limiter l’endettement des ménages et, ultimement, de préserver la santé du système financier canadien.

L’APCHQ a fait connaître sa position à l’égard de ces nouvelles règles par le biais d’un communiqué de presse, que vous pouvez consulter au APCHQ.com/presse

Pour toute information supplémentaire, communiquez avec le Service économique et affaires publiques de l’APCHQ au  514-353-9960 ou au 1-800-468-8160, poste 240.

Vous recevez cette communication en tant qu’abonné à l’Infolettre de l’APCHQ.
Pour vous gérer vos options personnelles, cliquez ici.

30 janvier, 2011
Par Marie-France Roger

Vous avez pris la décision de bâtir votre première maison, un chalet ou une plus grande maison pour votre famille, ou simplement d’acheter votre terrain afin d’y ériger une résidence dans quelques mois?  Rapidement, vous devez commencer à chercher la meilleure option pour votre hypothèque.

Quand commencer la recherche d’une hypothèque?

La plupart des gens commencent leur recherche d’un prêt hypothécaire à la dernière minute. Ceci est à déconseiller. Une maison est l’une des choses les plus importantes que vous posséderez dans votre vie, et d’obtenir une hypothèque sur sa maison ou, plus correctement, obtenir le meilleur prêt hypothécaire possible sur cette maison n’est que trop important. Le meilleur moyen pour trouver la meilleure hypothèque est de magasiner à plusieurs endroits.

Evidemment, ceci signifie que vous devriez commencer à chercher dès que possible. N’attendez pas la dernière minute pour chercher des solutions hypothécaires, et prenez le temps de visiter le plus grand nombre de prêteurs possibles afin de voir ce que chacun a à offrir. Chaque prêteur est différent et offrira une multitude de plans avec des taux pouvant variés, accompagnés de restrictions ou règles liées à ces plans d’hypothèque. Il faut prendre le temps de passer par toutes ces différentes offres afin de trier le bon grain du mauvais. L’utilisation d’un courtier en hypothèques (ou courtier hypothécaire) pour trouver le meilleur forfait, est une option à envisager si vous n’avez pas un crédit parfait ou si vous n’avez pas le temps de faire vous-même la recherche auprès de plusieurs prêteurs.

Si vous attendre à la dernière minute pour trouver un prêt hypothécaire, vous serez contraints de signer la première offre venue qui pourrait, en réalité, vous coûtez des dizaines de milliers de dollars de plus, à long terme. Un point de pourcentage d’intérêt peut sembler une petite somme initiallement, mais lorsque qu’un point de pourcentage supplémentaire est ajouté à un prêt hypothécaire de centaines de milliers de dollars à base de 20 à 30 ans, ce point de pourcentage peut finir par valloir des dizaines de milliers de dollars! Une grande partie de l’hypothèque que vous rembourserez représente de l’intérêt versée au prêteur, magasiner afin de trouver le plus bas taux d’intérêt hypothécaire est donc LE meilleur plan possible.

En résumé, il est conseillé de magasiner votre prêt hypothécaire dès que vous êtes intéressés par la construction d’une habitation ou l’achat d’un terrain. Initiallement, commencez par vérifiez les grandes banques et institutions que vous connaissez, après avoir fait une analyse sommaire de vos besoins financiers.

Voici d’autres articles ou outils intéressants sur le sujet:

Calculatrices hypothécaire

Hypothèques à taux combinés

Hypothèque variable, fixe ou les deux?

Quand commencer à magasiner une hypothèque?

16 septembre, 2010
Par Marie-France Roger

Tirez parti de la valeur nette de votre maison!

Que vous envisagiez d’acheter une maison pour laquelle vous disposez d’une mise de fonds de 20 % ou que vous soyez déjà propriétaire d’une maison dans laquelle vous détenez au moins 20 % de la valeur nette, la Marge Proprio RBC pourrait être la solution idéale pour tous vos besoins de financement.

Combinez votre hypothèque et vos emprunts personnels dans un seul programme

La Marge Proprio RBC vous donne accès à notre Marge de Crédit Royale® et aux hypothèques Banque Royale®, le tout dans un seul programme. Vous utilisez les fonds comme bon vous semble : par exemple, pour faire des rénovations, changer de voiture, partir en vacances ou financer les études de votre enfant. C’est aussi une excellente façon d’économiser de l’argent puisque vous pouvez regrouper les dettes que vous désirez dans votre marge de crédit, et bénéficier ainsi d’un taux d’intérêt plus avantageux.

Tirez parti de la valeur nette de votre maison

Vous pouvez utiliser l’argent emprunté au moyen de la Marge Proprio RBC comme bon vous semble. À mesure que vous remboursez le solde de votre hypothèque, la limite de votre Marge de Crédit Royale principale augmente automatiquement. Vous avez ainsi accès à du crédit additionnel, quand vous en avez besoin.

De plus, vous pouvez facilement accéder aux fonds de votre marge de crédit, que ce soit par l’intermédiaire de Banque en direct, d’un GAB, d’une succursale RBC® ou d’un chèque. Lire la suite et le texte original ici>>

 



Recevez les billets par courriel!


Propulsé par FeedBlitz

Suivez-nous sur...

Facebook
Twitter

Vous naviguez actuellement dans les archives de la catégorie Marges hypotécaires.

Catégories

Blogoliste

avril 2014
L Ma Me J V S D
« mar    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930