Accueil
construire
... votre monde!
 

Archive de la catégorie 'Emplacement'

22 novembre, 2013
Par Denis Chamberland

Après avoir vu sa maison (construction 2007) détruite par les flammes en juillet 2012, Alain Hamel, constructeur émérite de maisons performantes dans la région du Saguenay, a mis a profit tout son savoir de constructeur afin d’ériger une exceptionnelle maison solaire passive, Net zéro et LEED Platine avec le plus haut score jamais obtenu au Canada.

Pour sa maison, Alain a choisi de mobiliser tout son savoir en faisant appel aux innovations les plus pointues en matière d’énergie. Avec la collaboration d’Emmanuel Cosgrove, directeur d’Écohabitation, Denis Boyer, l’ingénieur en énergie et développement durable de l’organisme, et Lucie Langlois, d’Alias Architecture, Alain et sa conjointe France ont mis de l’avant un projet de construction pour l’obtention d’une maison à la fois super-isolée, super-étanche, conçue et orientée pour être chauffée presqu’uniquement par le soleil.

L’équipe s’est même donnée comme défi de la faire certifier Passivhaus (maison passive), soit ce très prestigieux label allemand. Comme le climat du Saguenay est passablement plus frais que celui de l’Allemagne, ce défi était véritablement colossal. Faut savoir qu’au Canada, aucune maison de type « solair passif » n’a été construite dans un climat aussi froid. Pour obtenir cette certification allemande, il faut atteindre la consommation d’énergie maximale de 15 kWh annuels par mètre carré, pour le chauffage et la climatisation, quand une maison conventionnelle en consomme 100 !

Une telle approche est grandement exigeante en raison du climat, des matériaux disponibles, des portes et fenêtres aux exigences plus élevées pour lesquelles d’ailleurs Alain a dû procéder à du démontage afin d’augmenter l’étanchéité de celles-ci avec du polyuréthane. Les simulations énergétiques représentent un vaste travail. Orientation, masse thermique, compacité, épaisseur des murs, nature des isolants, étanchéité, performance des fenêtres, tout doit être paramétré au plus près afin de maximiser le rendement énergétique. Le fameux 15 kWh annuels représente un défi de taille.

Fin de l’été 2013, la maison est presque achevée et le résultat est au-delà des espérances. D’après les tout derniers calculs, elle ne consommera que 13,3 kWh annuels par mètre carré en chauffage et climatisation. La certification Passivhaus semble donc envisageable!

La certification LEED Platine a été obtenue, et avec un nombre de points record au Canada. La combinaison de ces deux exigences est tout simplement idéale aux yeux d’Alain Hamel : «  Passivhaus est essentiellement centré sur les économies d’énergie alors que LEED prend en compte de nombreux aspects environnementaux comme la non-nocivité des matériaux, l’aménagement extérieur, la gestion de l’eau, la réduction des déchets… Pour moi, chaque maison passive devrait également respecter les critères LEED ! »

C’est tout de même le qualificatif de « maison résiliente » qu’Alain Hamel avait continuellement en tête. Appliqué à son habitation, le concept revêt deux aspects aux yeux de celui-ci. D’abord la résistance aux changements climatiques, illustrée en général par la solidité de l’habitation, et, en particulier par le toit en acier blanc qui réfléchi les rayons du soleil. Cette approche permet d’éviter l’émission de chaleur dans l’atmosphère ainsi qu’une climatisation excessive de la maison soit l’exact opposé des toits en bardeau d’asphalte noir et absorbant qui recouvre la grande majorité des maisons au Québec.

Ensuite, l’autonomie en cas de catastrophe naturelle ou tout simplement de grosse coupure d’électricité. « La maison est reliée aux réseaux d’eau et d’électricité, mais il y a une redondance des équipement qui la rend potentiellement autonome. Ses panneaux photovoltaïques, son poêle à bois et sa thermopompe lui permettent en fait de produire sa propre énergie, dont le chauffage » nous dit Alain Hamel. Précisons qu’elle est autonome en eau grâce au recyclage de l’eau de pluie (douche, toilettes, irrigation du jardin) et au puits artésien (lavabo, évier, lave-vaisselle).

Planchers radiants, chaudière au gaz, panneaux solaires, thermopompe… cette abondance d’équipements peut poser question au plan écologique. Notamment du côté des panneaux solaires que l’on sait polluants à fabriquer alors que le Québec produit en quantité une électricité propre comparé à celle des centrales nucléaires  et à charbon de l’ouest, des États-Unis ou des cousins européens. « On peut en discuter, commente Alain, mais je préfère mon système à ceux des maisons autonomes habituelles qui nécessitent une génératrice au diesel. Quant à l’énergie solaire, il est bon qu’elle soit développée partout, même au Québec ! » Pour en savoir davantage…

Tiré du site internet La Maison du 21è siècle.

14 juillet, 2013
Par Jennifer Larocque


À la recherche d’un modèle de cottage de style traditionnel européen, offrant espace et commodités? Voici un modèle populaire, chic et de bon format, le plan de Dessins Drummond no. 3830.  Il propose un coût de construction à partir de 420,000$, selon votre région, mode de construction et qualité de finition intérieure et extérieure (terrain et taxes exclus).  Examinons le de plus près et voyons son résultat final en photos!

À l’extérieur, les différents volumes et pignons, jumelés à une galerie entourant la maison sur trois façades, offre un effet d’ensemble chaleureux et de bon goût.

 

Avec son plafond de 9′ sur tout l’étage, le rez-de-chaussé offre une entrée dégagée avec deux escaliers dont une pour accéder à l’étage et une autre à l’espace boni situé au-dessus du garage. Le premier étage offre aussi une grande salle familiale avec un accès à une grande terrasse arrière couverte, trois façades fenêtrées ainsi qu’un foyer central. À ceci s’ajoute un bel espace bureau fermé offrant une vue sur l’avant. Sans oublier l’incontournable cuisine avec un grand îlot, un grand garde-manger et une table pour 8 personnes. Cette maison à étage, de style européen offre aussi un grand garage double et espace rangement supplémentaire.

À l’étage, nous retrouvons 4 chambres de bon format dont une suite chambre des maîtres des plus confortables avec son grand garde-robe de style «walk-in» et sa salle de bain originale et privée.  Les 3 chambres secondaires se partagent une salle de bain bien aménagée avec douche et toilette en cabine, permettant une utilisation efficace de ce lieu! On y retrouve également 517 pieds carrés d’espace boni situé au-dessus du garage et accessible à partir du rez-de-chaussé!

Prêt à voir le résultat final ?

Vue de l’avant

Balcon

Salle de séjour

Cuisine

 Salle de bain

Chambre

 

Prenez plaisir à comparer les deux modèles similaires à celui-ci sur notre site web ! De plus, si vous planifiez vous construire bientôt, voici une panoplie de collections variées de plan de maison à découvrir: champêtre, contemporain, bord de l’eau, craftsman

 

27 mai, 2013
Par Article provenant du web

Vivre en ville signifie souvent posséder un terrain de dimensions restreintes et vivre trop près des voisins. Si vous vous reconnaissez dans cette description, sachez qu’il est possible d’aménager un joli coin de verdure à l’abri des voisins dans votre cour arrière.

Inspirez-vous de ces cinq terrasses de ville accueillantes pour créer chez-vous un oasis de paix!

Élégant et classique

Pour apporter du rythme à votre jardin, amusez-vous à jouer avec les formes circulaires. Dans ce jardin, les courbes de la terrasse se répercutent sur le muret et les massifs d’arbustes, tels des ondes.

Si votre jardin est confiné entre trois murs (la maison, le bâtiment du fond et le garage voisin), sachez tirer profit de la situation en les dissimulant à l’aide de treillis, par exemple, ou en les mettant en valeur en aménageant une jolie plate-bande fleurie.

Entre amis

Cette cour allongée a été pensée pour recevoir les amis pour un brin de jasette en après-midi ou pour prendre un verre en soirée. Malgré l’espace limité, n’hésitez pas à créer différentes zones dans votre jardin.
Une large section de pelouse est remplacée par une terrasse de pavé et des dalles de béton grises. La plate-bande de vivaces mixtes séduit par son mélange à la fois harmonieux et aventureux.

Voici un rabais intéressant sur des travaux paysagers >>

Explosion florale

À l’image de ce jardin, plantez une grande quantité de fleurs afin de tirer profit de tout l’espace alloué. Complétez votre aménagement avec des plantes grimpantes, des rosiers, un petit potager, un jardin d’herbes et des arbustes fruitiers.

Ce jardin est la preuve qu’il est possible de réaliser un espace de rêve dans un lieu aussi restreint que 20 mètres carrés!

En toute simplicité

Une terrasse entourée de fleurs, un coin pour manger dehors et des herbes fraîches à portée de la main… Que demander de plus? Cette petite cour ne laisse nullement deviner qu’elle se situe en plein coeur de la ville. L’ambiance rafraîchissante qui s’y dégage est parfaite pour vous couper du monde extérieur.

Pour apporter un petit côté unique au décor, habillez les clôtures de vigne vierge ou encore, délimitez le terrain avec des haies de cèdre. L’effet est saisissant!

Obtenez un rabais intéressant à l’achat d’un BBQ Kamado Joe >>

Souvenirs d’Orient

Rempli de statuettes, de pots et de plantes exotiques, ce jardin dominé par un arbre géant n’est pas sans rappeler l’ambiance chaude et humide du sud de l’Asie. Pour conférer un côté tropical à votre terrasse, offrez-lui de généreuses fougères et des plantes exotiques. Ajoutez également de grandes boîtes à fleurs en bois qui permettent de verdir les abords de votre demeure.

Voici des plans de maisons pouvant offrir des terrasses extérieures originales, jettez-leur un coup d’oeil, elles sont ravisantes :

Maison genre « chalet » quatre saisons

Chalet revisité ou amélioré

Voici le plan de remise le plus vendu qui pourrait aussi être aménagé dans votre cour extérieure :

Un atout pratique pour l’été

Voir l’article dans son context original >>

5 décembre, 2012
Par Jennifer Larocque

 Quel serait l’emplacement parfait pour un bureau à la maison?

Loin du bruit, du téléviseur, de la laveuse, des chambres, des distractions domestiques. Voici une des premières règles à suivre afin de travailler et rester plus concentré sur ses tâches cléricales.  Un bureau est probablement une des pièces les moins intéressantes à aménager en terme d’espace chez soi, mais avec quelques astuces et une bonne planification, elle peut être la moins coûteuse à aménager. Il est facile de transformer une pièce quelconque en un espace chaleureux et unique selon chaque goût, sans trop dépenser. Changer la couleur des murs, remplacer les étagères et luminaires ainsi que dépoussiérer un vieux pupitre; c’est tout ce qu’il faut pour recréer un environnement d’ambiance rajeunie et inspirante! L’espace réservé au bureau peut se fondre dans une petite portion d’une pièce quelconque, du sous-sol ou d’un grenier, et ce dans une zone où il sera délimité par les couleurs.

Que faire de l’éclairage du bureau?

Un éclairage inadéquat de votre espace bureau peut entraîner fatigue ainsi que des maux de tête. D’où l’importance d’accorder une attention particulière à l’éclairage de votre bureau même si votre espace de travail est improvisé. Donc avoir un bon éclairage est un élément fondamentale! On dit que la lumière naturelle aide énormément à avoir une meilleure concentration. L’accès à une vue extérieur est toujours plus inspirant qu’un mur lorsque le syndrome de la page blanche nous prend. Avez-vous remarqué que les lumières plus jaunes portent facilement à s’endormir, alors que les lumières plus fortes et bleutées gardent les yeux plus ouverts? C’est pourquoi celles-ci sont conseillées! Il faut diversifier les sources lumineuses; soit une lampe de table, facilement dirigeable, en plus d’un luminaire ou d’une suspension.

 

Comment choisir le mobilier de bureau qui conviendra ?

La profondeur idéale du bureau doit être d’au moins 30 pouces. Une configuration en « L » permet d’avoir tout à portée de la main et d’avoir le maximum de l’espace. De cette manière, il est plus facile pour deux personnes d’y prendre place et de se concentrer lorsqu’elles y travaillent au même moment, que si elles étaient assises face à face. Pour compléter la pièce, il serait bien d’installer des étagères longeant un mur, si l’espace le permet. On n’a jamais trop de rangement!

Quelle couleur choisir pour favoriser l’imagination, la création et la concentration ?

Les bureau est un espace de concentration où la couleur des murs joue un rôle important. Ni trop vives, ni trop fades, les couleurs du bureau doivent non seulement être stimulantes, mais aussi favoriser la concentration.

 Le jaune, qui rappelle le soleil, est lumineux et chaleureux. Il stimule la bonne humeur, la joie de vivre, l’optimisme… et l’intellect. On dit qu’il aide à la concentration et à la mémoire tout autant qu’il aiguise le sens de l’organisation. Pâle ou ocré, il réchauffe et aide au travail. Pétillant ou vif, il est stimulant. En trop grande quantité, toutefois, il peut devenir irritant.  Le violet dégage une impression de calme en évoquant le mystère et le rêve. On l’associe à l’équilibre de l’esprit, à la spiritualité, à la créativité et à l’intuition. Le rouge a sa place dans le bureau. Sur un pan de mur ou sur des accessoires, il stimule et donne de l’énergie aux personnes en présence. Le bleu foncé conjugué à des nuances de beige ou de grège donne à la pièce un aspect relaxant propice au sommeil, ce qu’il faut éviter puisqu’il ne faut pas s’endormir en travaillant.

Comment aménager un bureau en ayant peu d’espace avec une grosse famille?

S’il n’y a qu’un bureau pour servir à tout votre nid familial, il serait bien que chacun puisse avoir accès à une petite armoire ou un tiroir pour classer les effets personnels. Le mode d’organisation demeure ensuite un choix : on peut ranger ces objets à la vue sur des étagères ou les cacher dans des tiroirs et derrière des panneaux. Toutefois, si il n’y à pas d’espace nécessaire pour aménager un bureau, est possible d’en concevoir un dans un garde-robe ou entre deux pans de murs. Il suffit que de retirer la porte (s’il s’agit d’un garde-robe), viser une tablette pour la table, une autre pour le rangement au-dessus puis d’y ajouter quelques boîtes ou paniers, et le tour est joué! Saviez-vous qu’il est difficile de rester concentré lorsqu’il y a du désordre autour? Côté déco, les petits paniers et les boîtes décoratives sont bien à la mode. Ils permettent que le rangement soit plus facilement accessible, et donnent un look propre organisé au nouveau bureau.

Voici quelques plans de maison et chalet offrant un bureau à domicile, des modèles uniques selon chaque goût chez Dessins Drummond.

 

12 avril, 2011
Par Yves Carignan

Dans la populaire lignée des Top 10 que nous avons débutés via notre billets des phrases à éviter dans un projet de construction, j’ai laissé aller ma mémoire afin de vous proposer ce dernier cru:  Le Top 10 des Grands Oublis en chantier!

10. « On m’a dit chez Dessins Drummond que ma maison coûterait 200 000$ et là, on me dit  275 000$! »  Note de nous-mêmes: il ne faut jamais oublier qu’une maison doit se construire sur un terrain…  et ce dernier n’est pas gratuit !

9. « Mon projet de rénovation est entré dans les coûts estimés, mais j’ai dû rajouter 20 000$ d’imprévus! »  Les portions « démolition » et « nettoyage » d’un projet de réno ne se font pas seuls!…  Sans oublier les surprises!  Toujours prévoir 20% d’imprévus!

8. « Comment ça des taxes sur une maison?! »  Et oui!…  le gouvernement ne nous oublie pas !  Une portion des taxes peut être récupérée en construction neuve mais pas en rénovation !

7. « J’ai acheté le plan mais j’ai oublié de vérifier s’il « fittait » sur le terrain… »  Prenez vos mesures du terrain et vérifiez vos limites de constructions via les normes de votre municipalité.  Un plan n’est pas remboursable!

6. « Comment ça que j’ai pas de place pour une piscine ? »  Parce que vous avez peut-être oublié de la prévoir lors du positinnement de votre maison sur le terrain!…

5. Phrase entendue à la remise des plans: « Ah oui! j’ai oublié de te dire qu’on ne chauffera pas avec des plinthes électriques mais bien avec une thermopompe… »  Rappelez-vous qu’un système à air forcé nécessite un espace pour l’installation des conduits de ventilation rigide!…  Si cet espace n’est pas sur les plans, les garde-robes en prendront un coup!

4. »Comment ça se fait que ma voiture n’entre pas dans le garage? » Parce que vous avez oublié de prévoir un espace adéquat pour votre rangement de vélos, poubelles, et autres articles de grands formats…

3. « Y fait donc ben chaud sur ce patio là!!! »  Avez-vous oublier de prévoir un toit au-dessus ?  Un patio couvert est une excellente solution lorsque votre cours fait face au sud!

2. »Quoi? 5 000$ de luminaires ?  C’était pas prévu avec l’électricien ça ? »  Et non!  Les luminaires font partie de la finition et n’oubliez pas que cette même finition peut représenter 50% des coûts totaux de votre maison!  Une fois la structure montée, les dépenses mal préparées peuvent s’additionner rapidement!

1. « Ah ben maudit!…  faut mettre du gazon et de l’asphalte!!! »  Phrase déjà entendue à la fin d’un chantier une fois le budget passablement épuisé !!…  Prévoir au moins 10% pour le paysagement professionnel

Sachez que tous ces « oublis » peuvent être évités grâce à un projet bien planifié, sagement réfléchi et effectué par des professionnels!  Soyez prudents et avertis!  ;o)

5 avril, 2011
Par Yves Carignan

La fonte printanière de la neige déclenche chez le québécois un spasme que je qualifie de normal et surtout, d’essentiel à la survie de notre entreprise!  le goût de construire sa maison, de la rénover ou, du moins, de changer quelque chose dans son environnement immédiat.

Jumelé à ce besoin se greffe un élément de notre culture qui fait en sorte que nous croyons viscéralement être capable de tout faire seuls.  Normal: nous avons vu nos pères construire leur propre maison, réparer leur voiture, se glisser dessous pour faire un changement d’huile, réparer n’importe quoi.  Petit garçon, j’ai rarement vu mon père être incapable de réparer quoi que ce soit lui même !  À moins que le bris soit venu à bout de sa grande patience, laquelle je n’ai aucunement hérité !…

Les temps ont bien changé mais notre goût de tout faire seul demeure.  par besoin d’accomplissement ou de dépassement, nous voulons en faire le maximum afin de diminuer nos coûts et aussi pour avoir la fierté d’avoir collaboré au projet directement.  En construction de maison, cet état s’appelle « AUTOCONSTRUCTION »

L’Autoconstruction a bien sûr sa définition scientifique mais dans notre jargon courant ches Dessins Drummond, disons que l’autoconstructeur est la personne qui prend en charge la construction de sa maison, qui embauche lui-même les différents corp de métiers et qui exécute certains travaux lui-même ou avec l’aide de sa famille ou de ses amis.  La personne qui ne fait pas d’autoconstruction passera par un entrepreneur général, accrédité par la RBQ qui vous propose son registre de détenteurs de licence.  Je vous suggère également la lecture de leur section concernant l’autoconstructeur.

Est-ce que l’autoconstruction se prête à tous les types de personnes ?  La réponse est clairement « NON »!  Et voici pourquoi:

  1. L’autoconstructeur doit absolument avoir une base de connaissance de l’industrie de la construction.  Si vous n’avez jamais touché à un marteau de votre vie ou n’avez jamais vécu au moins 3 chantiers de construction de maison, cela peut être risqué.  Il vous manquera d’expérience et/ou de connaissance
  2. L’autoconstructeur, s’il ne connait pas ce milieu parfaitement, doit être adjoint d’une personne qui le connait et qui connait le rouage d’un chantier.  La construction est un milieu unique et réglementé… De plus en plus réglementé!
  3. Si vous êtes le parent de jeunes enfants et que vous manquez de temps à la maison, ne vous embarquez pas dans un projet d’autoconstruction!  Ce dernier nécessite beaucoup de temps de planification, d’organisation, de gestion et d’administration.  Vous devez prévoir facilement entre 20 et 30 heures par semaine sur votre chantier.  Si vous prévoyez effectuer le travail le soir et les week-ends, parlez-en à votre conjoint(e) avant !…  Vous éviterez les situations comme l’image ci-haut!…
  4. L’élément souvent oublié est la disponibilité des sous-traitants (fondations, structure, électricien, plombier, chauffage, ventilation, etc.).  Les meilleurs sous-traitants travaillent souvent pour les contracteurs généraux qui leur garantissent un volume de travail annuel.  Cela leur évite d’attendre le téléphone.  Comme les contracteurs généraux connaissent les meilleurs sous-traitants, nul besoin de vous dire que les meilleurs ont déjà plein de travail de prévu dès janvier ou février.  L’autoconstructeur doit donc travailler avec ceux qui restent qui sont délaissés par les contracteurs généraux.  ATTENTION!  Il y en a de très bons!  Il s’agit de les trouver, de contacter leurs références et cela exige du temps.
  5. Si vous voulez devenir auto-constructeur pour sauver de l’argent, oubliez cela tout de suite!…  À moins que votre temps ne vaille rien à vos yeux!  Sachez aussi que les banques ne sont pas friandes d’ouvrir leurs coffres aux autoconstructeurs sans expérience.  Renseignez-vous !

Si vous vous sentez apte à relever la défi, voici ce que je vous conseille:

  1. Trouvez votre terrain et consultez votre conseiller financier pour connaître votre capacité hypothécaire (auto-constructeur ou non); ne vous rendez pas à la limite !  Gardez-vous un 25% d’imprévus si vous ne voulez pas être sans gazon pendant 2 ans!… 
  2. Proposez à votre banquier d’utiliser un outil comme celui de Centria Commerce s’il ne vous l’a pas déjà proposé;  ces gens peuvent vous aider à bien gérer votre projet et votre banquier sera rassuré!
  3. Allez chercher les différentes informations concernant les normes de votre municipalité et ainsi connaître les règles s’y attanchant
  4. Remettez vos croquis et informations à votre expert en architecture et travaillez votre plan de maison avec lui au moins un an en avance;  Regardez l’orientation du soleil, la pente de votre terrain et assurez-vous, à l’aide d’un expert en architecture, de maximiser le positionnement de votre maison de même que sa fenestration. 
  5. Ce faisant, faites l’inventaire du mobilier que vous voudrez déménager et assurez-vous que l’espace de votre nouvelle demeure sera adéquat;
  6. Une fois le plan préliminaire complété, montrez-le à des gens de confiance autour de vous.  Même s’ils ne connaissent pas la construction directement, le fait de montrer son plan de maison à son entourage fera en sorte que vous serez plus en confiance avec le produit que vous avez en main
  7. Suite aux consultations, faites modifier votre plan en version finale et faites-le compléter (plan détaillé) par un expert.  Souvenez-vous que chaque dollar investi dans un plan de maison qui répondra à vos besoins peut équivaloir à 50$ d’économie sur un chantier !  Pourquoi?  Parce qu’un plan mal préparé fera en sorte que vous prendrez des décisions rapides et souvent coûteuses sur le chantier.
  8. Consultez et réservez vos sous-traitants au moins 6 mois à l’avance. 
  9. Pérparez votre échéancier de travaux et fixez les dates avec les sous-traitants.  Faites un suivi serré de ces derniers !!!  Ils ne le feront pas pour vous, surtout en période très occupée du printemps
  10. Si vous le pouvez, prenez congé de votre travail afin d’être dédié à votre chantier!  Les décisions coûteuses et importantes se prennent le jour, pas les soirs ni les week-ends !  Ces derniers servent à gérer et planifier
  11. Allez sur votre chantier à tous les jours, jusqu’à la fin des travaux!

Je pourrais allonger la liste mais je vais créer un guide complet disponible sur le web à la place !!  Je vous tiens au courant!

Ah Oui!  Comme vous avez établi votre budget en ne maximisant pas votre capacité hypothécaire mais en la calculant 25% plus bas, vous pourrez ainsi prendre une semaine de vacances à la fin des travaux!…  ;o)

Bon projet !

25 mars, 2011
Par Denis Chamberland


La Loto Maison l’Union-Vie 2011 de Drummondville bénéficie cette année d’un tout nouveau commanditaire majeur en l’Union-Vie.
En plus d’être la principale source de financement de La Tablée Populaire de Drummondville, cette maison est construite par de jeunes raccrocheurs que l’on stimule à revenir aux études dans un contexte d’apprentissage et afin d’améliorer éventuellement leur sort.
Sous la supervision d’un enseignant/entrepreneur chevronné, ces étudiants construisent la maison en modules qui seront assemblés par la suite sur le site des Promenades Drummondville afin d’être visitée par le plus grand nombre possible de potentiels acheteurs de billets.
Pour en savoir davantage… 

8 octobre, 2010
Par Denis Chamberland

Des québécois on conçu une mini-centrale électrique domestique qui pourrait faire un malheur dans les régions venteuses et isolées du réseau d’Hydro-Québec. Baptisé Petite maison verte, le système comprend deux panneaux solaires photovoltaïques et trois petites éoliennes installés sur le toit d’une maison ou d’un garage, peu importe l’angle de la pente. Fabriqué par ATI Éolien, une division de l’entreprise rimouskoise Audace Technologies, le système sera produit en série et vendu par des constructeurs pour environ 4000$, excluant l’installation et les piles ( au moins six accumulateurs de 12 volts et à décharge profonde sont recommandés ).

« C’est l’ensemble le moins cher qui soit, le plus simple, sécuritaire, rapide et facile à installer par une seule personne », explique Jean-Louis Chaumel, l’un des concepteurs du système au Laboratoire de recherche en énergie éolienne de l’Université du Québec à Rimouski ( UQAR ). Nous évitons toute installation d’éolienne lourde et sur mât élevé. Ce choix peut être discutable, car il est moins performant, mais il a fallu dix ans d’expérience et de tests pour en arriver à cette architecture « passe partout », beaucoup plus robuste, moins compliquée et dangereuse à entretenir. C’est la première à pouvoir se faufiler dans la réglementation municipale québécoise, encore complètement inadaptée à l’énergie éolienne. » Ces éoliennes prennent au besoin trois minutes à remplacer. Elles génèrent un bruit faible et inaudible de l’intérieure d’une maison, selon Jean-Louis Chaumel, une sommité en énergie éolienne.

Le système pourra desservir les besoins essentiels d’une maison ou d’un chalet – éclairage, téléviseur, petit frigo, ordinateur et système de son – quelques heures par jour. Sa puissance moyenne de 500 watts et maximale de 1000 watts dépend de la quantité d’ensoleillement ainsi que de la vitesse et de la constance du vent. «  C’est faible et non rentable au Québec, mais ça répond à la demande de beaucoup de gens qui veulent absolument aller de l’avant », explique M. Chaumel.

Le système Petite maison verte suscite beaucoup d’intérêt chez les dirigeants d’Haïti. Il a été conçu à partir des trousses pédagogiques que l’UQAR commercialise afin de sensibiliser les consommateurs et les étudiants à l’installation et à l’entretien de systèmes d’énergies renouvelables.
 
Source, le magazine la Maison du 21è siècle, édition Printemps 2010

16 juillet, 2010
Par Denis Chamberland

Un projet de 50 millions $ est en cours dans un environnement enchanteur situé à 15 minutes du centre-ville de Trois-Rivières.

« De manière judicieuse, nous visons à réunir tous les principes du développement durable », explique Griselde Delahaye, conceptrice du développement domiciliaire Nouvelle Conscience des Forges. Déployé au cœur d’un impressionnant site de plus de 29 hectares, dont plus de 55% du milieu naturel sera préservé et rendu accessible, ce développement immobilier de type écologique vise la prestigieuse certification LEED ( Leadership in Energy and Environmental Design ) pour toutes ses constructions. On y retrouvera un vaste choix de maisons unifamiliales, jumelées, de ville, d’immeubles à logements et de maisons multi-générations.

Voisin du lac des Forges et du Parc national des Forges-du-Saint-Maurice, ce quartier vert situé tout près des services, desservi par le transport en commun et traversé par une piste cyclable, accueillera une garderie annexée à une résidence pour aînés, puis, à terme, un centre de santé global et un centre d’interprétation de la nature.

Se disant inspirés et guidés par le gros bon sens, les promoteurs de ce projet avant-gardiste se distinguent par l’accent mis sur le respect de la nature, la dynamique intergénérationnelle et éducative ainsi que le côté abordable des ses maisons.

Outre les 200 habitations écologiques, cette magnifique enclave naturelle, site millénaire d’un des méandres du Saint-Maurice, abritera un quartier résolument tourné vers le développement durable, la protection de l’environnement et la qualité de vie.

Source, le magazine la Maison du 21è siècle, édition Hiver 2010

7 mai, 2010
Par Denis Chamberland

Fruit d’un partenariat qui n’a pas encore son pareil à l’échelle du Québec, la Loto-Maison 2010 de Drummondville vous ouvre ses portes afin que vous constatiez à quel point les gens qui s’y sont investis ont véritablement eu à cœur d’en faire un succès.

À commencer, d’abord et avant tout, par ces jeunes raccrocheurs pour qui la construction de cette maison représentait l’apprentissage d’un métier et l’espoir de vivre comme bien d’autres. En passant par leurs enseignants dont un nous signale que ce projet lui a permis de vivre deux amours de sa vie, l’enseignement et la menuiserie-charpenterie. Sans oublier tous les intervenants qui ont contribué, du début à la fin, à faire de cette maison une véritable réussite.

Dessins Drummond, en tant que fournisseur des plans, consultant, inspecteur et auteur de l’allure extérieure de la maison, est fière de se joindre à ce groupe et de contribuer ainsi à cette cause drummondvilloise.

Pour sa 11è édition, la Fondation de la Tablée Populaire de Drummondville, pour qui cette maison est la principale source de financement, et son porte-parole Louis Morissette vous invitent donc à visiter, dès ce week-end et sur le site des Promenades de Drummondville, cette chaleureuse maison champêtre dont l’intérieur contemporain vous surprendra par la dimension et la finition des différents espaces proposés.

Et n’oubliez surtout pas de vous procurer votre billet de tirage pour si peu que 10$ ou mieux, augmentez vos chances avec trois billets pour seulement 25$ !

Pour apprécier le plan de cette maison…

 



Recevez les billets par courriel!


Propulsé par FeedBlitz

Suivez-nous sur...

Facebook
Twitter

Vous naviguez actuellement dans les archives de la catégorie Emplacement.

Catégories

Blogoliste

avril 2014
L Ma Me J V S D
« mar    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930