Accueil
construire
... votre monde!
 

Archive pour octobre, 2011

28 octobre, 2011
Par Denis Chamberland

Dans la foulée de ces cottages conçus pour des terrains étroits tel que les 3876 et 3877, Dessins Drummond vous suggère ce modèle 3878 avec extérieur sobre proposant une galerie couverte à l’avant comme à l’arrière en plus d’un garage faisant 13pi x 21pi fini intérieur.

Entrons donc sans plus tarder pour apprécier davantage ce plan de maison à étage.

25 octobre, 2011
Par Yves Carignan

Pour les premiers acheteurs, le stress relié à l’idée de recourir à une première hypothèque est équivalent au sentiment de leur perte de « liberté financière » lors de l’acquisition d’une maison.  Pour ma part, la première hypothèque donna comme résultat cette phrase dans ma tête: « Ça y est!  Je viens de me coincer pour 25 ans ! »…  Mais il est faux de croire en cette idée car avec les entretiens, les rénovations, les ajouts et les réparations, ce n’est pas pour 25 ans mais bien à vie !!!  :)  Aussi bien s’y faire et surtout, de bien planifer le tout.

Suis-je capable financièrement?
La meilleure façon de le savoir, c’est de le tester sur quelques mois, voire un an;  vous établissez votre budget familial, vous regardez le style de maison ou condo que vous aimeriez acquérir, en établissez le prix ainsi qu’une simulation hypothécaire avec un des nombreux outils disponibles sur le Web.  Intégrez à votre budget familial la différence entre l’hypothèque et le loyer (ou hypothèque) que vous payez actuellement.  Vivez quelques mois et regardez le résultats.  Si vous vivez bien et que vous n’êtes pas égorgés par les paiements fictifs, vous pouvez mettre en branle votre projet. 

Une des façon de regarder sa capacité financière est d’obtenir une préapprobation hypothécaire;  ce processus offert par votre courtier hypothécaire ou votre institution financière vous permettra de connaître vos limites au niveau de l’hypotèque ainsi que votre capacité de payer.  ATTENTION:  La limite n’est pas nécessairement un objectif à atteindre…

Les « autres dépenses » reliées à la maison:
Dès l’acquisition, il y a les frais d’évaluation (±1000$) qui peuvent être remboursés par la banque, les honoraires du notaire (plus de 1000$ selon les notaires) et viennent ensuite les frais de déménagement, l’assurance-prêt hypothécaire (pas nécessairement celle de votre institution financière!  Informez-vous!), la taxe de bienvenue et autres taxes qui viendront vous hanter.  Faites le calcul, on parle entre 5 000$ et 10 000$ venant de partout. 

La mise de fonds…
La mise minimale est de 5% du prix d’achat de la maison.  Plus la mise est élevée, plus vous économisez en frais d’intérêt à la longue.  Si vous désirez évitez l’assurance-prêt hypothcaire de la SCHL, vous devez avoir au moins 20% de mise de fonds.  Je ne connais pas de jeunes couples qui ont 40 000$ en économie pour une mise de fonds d’une maison de 200 000$…  C’est là que le jeu du crédit devient dangereux, soit la proposition d’une marge de crédit de la part d’une institution financière pour la mise de fonds…  Soyez très prudent et songez peut-être à ce qu’on appelle du « Love Money » (argent prêté ou donné par les proches(famille,amis…) à un particulier ou à un couple dans le but de créer une entreprise ou pour acquérir un bien immobilier) ou de simplement accumuler au moins 10%.

L’autre façon de procéder à une mise de fonds décente sans recourir à d’autres prêts est de se prêter à soi-même en « rappant » son RÉER.  Le RAP (Régime d’Accès à la Propriété) est un programme fédéral permettant de retirer jusqu’à 25 000$ de son RÉER pour effectuer une mise de fonds, sans payer d’impôts sur le retrait de ce montant de son RÉER.   Si vous n’avez pas de montants accumulés dans votre RÉER, ne vous inquiétez pas, les banques peuvent vous proposer toutes sortes de gymnastiques que je ne vous conseille pas!  Si vous n’avez pas d’économies, ni de Love Money ni de RÉER, attendez donc un peu…

Quel type d’hypothèque ?
20, 25, 30 ans ?…  Taux fixe ou taux variable?…  Mensuel ou Hebdomadaire ?…  Traditionnelle ou Crémeuse?…  :)  Mon opinion?  Consultez un courtier hypothécaire qui fera un travail pour vous et magasinera la meilleure hypothèque selon votre situation financière. 

Assurances?
Si vous faites l’acquisition d’une maison à deux et que vous êtes financièrement incapable d’effectuer les paiements hypothécaires seul en cas du décès du conjoint(e), souscrivez à une assurance-vie et invalidité hypothécaires;  en cas de décès, l’hypothèque sera complètement payée et en cas d’invalidité, les paiements se feront automatiquement.  Consultez votre institution financière ou votre courtier.

 Bonne chance et bonne recherche!

 

 

21 octobre, 2011
Par Denis Chamberland

La maison du Bamboo, un détaillant des Laurentides, propose un plancher 100% bambou qui est idéal pour les sols de béton car il s’installe comme les planchers flottants. Certifié E-1 pour ses filaments collés sans résine d’urée formol, le plancher de bambou Strand Click est également pourvu de profils bouvetés qui s’emboîtent les uns dans les autres. 

Ce plancher provenant de Chine est certifié FSC car il est fabriqué avec du bambou provenant de « forêts gérées selon les standards sociaux et environnementaux les plus rigoureux », affirme la propriétaire de la maison du Bamboo, Josée Lefrançois. Ce commerce de Saint-Sauveur est certifié carboneutre par le service québécois Planetair car il permet de compenser les émissions de gaz à effet de serre dues au transport. Les crédits de carbone achetés sur planetair.ca permettent de financer des projets d’efficacité énergétique et d’énergie renouvelable, un processus garanti par des vérificateurs indépendants. 

Ce plancher de bambou doit être posé sur une membrane pare-vapeur et une membrane acoustique qui requirent également une installation flottante. 

L’installation flottante, sans colle, est moins coûteuse, explique Mme Lefrançois. « La colle coûte environ le même prix que la membrane, mais c’est sur le coût de l’installation et la rapidité d’exécution que les gens feront une bonne affaire. La pose d’un plancher flottant par un professionnel coûtera 1,30$ à 1,45$ le pi2 au lieu de 2$ à 2,25$ /pi2 s’il est collé. De plus, on peut marcher sur un plancher flottant immédiatement après l’avoir installé alors que l’on doit attendre une journée avant de marcher sur un plancher collé. » 

Tiré du magazine La Maison du 21è siècle, édition Hiver 2011

21 octobre, 2011
Par Denis Chamberland


Vous êtes à la recherche d’un plan de jumelé vous offrant différentes possibilités intérieures comme extérieures ? Regardez de près ce plan 3056 et son modèle version 3056-V1 et appréciez les différents intérieurs à la fois contemporains et facilement interchangeables grâce à un aménagement stratégique des ouvertures. Pour en savoir davantage…
Découvrez plusieurs autres plans de jumelés…

14 octobre, 2011
Par Denis Chamberland


Eh oui, il y a toujours de la demande pour ce type de construction et Dessins Drummond se fait un plaisir de vous offrir ce modèle 3046 et quelques autres modèles  pour vous qui êtes à la recherche de ce type particulier d’habitation. Notez d’ailleurs que ce plan 3046 se veut une solution à la fois fort attrayante et véritablement  fonctionnelle en ce qui a trait au respect de l’intimité de chacun des occupants.
Pour en savoir davantage…

7 octobre, 2011
Par Yves Carignan

J’étais dans la lecture du dernier magazine 150 Plans de Maisons que nous produisons avec l’équipe de TVA-Publications et ils ont publié un article concernant la cuisine idéale… Comme nous sommes tous à la recherche de cette fameuse « cuisine idéale », je vous propose donc ma vision personnelle jumelée à certains éléments de contenu de ma lecture.

L’article de Chantal Lapointe est bref mais combien vrai!  On y parle qu’avec tous les matériaux et les produits « tendances » qui sortent à chaque semaine (pour ne pas dire jour!), il est difficile pour le consommateur de faire des choix éclairés dans ce domaine.  C’est pourquoi des designers et cuisinistes se sont prononcés et je vous propose les éléments qui sont, selon moi, cruciaux à l’élaboration d’une cuisine idéale:

CONFORT:
Vous devez vous sentir chez vous dans votre cuisine !  Bizarre à dire mais trop souvent, les clients vont tenter de reproduire une cuisine qu’ils ont déjà visitée car ils la trouvaient belle.  Ce qui est beau aileurs peut ne pas convenir à votre propre maison.  Vous devez constater la façon dont vous vivez présentement dans votre propre cuisine et noter les éléments àaméliorer.  Ce sera un excellent départ!  Petite remarque personnelle:  si comme ma conjointe et moi, vous êtes plus grands que la moyenne, le fait de relever le comptoir de quelques pouces fait toute la différence dans le plaisir de cuisiner et vous épargne quelques maux de dos!…

HABITUDES:
Comment cuisinez-vous? Quel espace vous n’avez pas présentement et vous aimeriez avoir? Comme la cuisine est souvent le lieu de rassemblement familial, comment organisez-vous le tout afin de pouvoir accueillir tout le monde?  À cette question, l’ilôt central avec des bancs de comptoirs devient de plus en plus populaire et de plus en plus pratique !

PRATIQUE:
Si vous cuisinez à deux ou si vos enfants veulent vous aider, vous devez prévoir l’espace comptoir en conséquence de même que la circulation autour dudit comptoir;  par exemple, on ne doit pas traverser la cuisine pour se rendre au lave-vaisselle, le frigo doit être près du comptoir afin de pouvoir y placer la aliments sans trop se déplacer; un évier dans l’ilôt central évite de mouiller le plancher en transportant les aliments que vous rincez.  N’oubliez pas la section « poubelle »!  Une section d’armoires où vous aurez trois divisions:  le compost, les déchets et le recyclage.  On oublie trop souvent ces éléments et cela prend beaucoup d’espace.  Même chose pour le refroidisseur d’eau; si vous le trouvez laid dans le coin de votre cuisine ou salle à manger, prévoyez-lui un espace caché.

CLARTÉ:
Bien des gens n’aiment pas leur cuisine actuelle et ils se demandent pourquoi;  lorsque vous devez allumer les lumières en plein jour, c’est signe que votre cuisine est peut-être sombre!  Dans votre nouvelle maison ou votre rénovation, n’hésitez pas à sacrifier quelques armoires pour ajouter une fenestration que vous adorerez.  Cependant, le rangement doit se faire ailleurs!  Le garde-manger « encore plus grand » et l’ilôt central deviennent des options majeures.  Si vous ne pouvez améliorer la luminosité naturelle, optez pour un maximum d’éclairage plafonnier, sous les armoires, à l’intérieur des armoires vitrées, au-dessus de l’ilôt central, etc.

BUDGET:
Aie-je besoin de vous l’expliquer?…  Note pour vous: si vous passez plus de temps dans la cuisine qu’au salon, investissez quelques $$ de plus dans cette dernière au lieu d’un cinéma maison!  Optez pour des matériaux nobles (bois, pierres, briques) et vous aimerez votre cuisine plus longtemps; délaissez les « fioritures » et autres éléments « tape l’oeil » qui sont beaux dans des salons d’habitation mais qui nous tapent sur les nerfs en moins de 2 ans!  Sachez qu’en rénovation, les façades extérieures, les cuisines et les salles de bain sont les meilleurs investissements; ils sont souvent récupérés lors d’une vente.

Le designer Stéphan Richard a apporté un bon point dans cet article:  si vous avez de la difficulté à imaginer l’ampleur et les dimensions de votre cuisine, « Tracez la cuisine sur le sol et faites semblant d’y travailler comme vous en avez l’habitude…  Cela vous aidera »…  et il a raison!  Je l’ai fait dans notre rénovation et ça marche très bien!

Voilà!  En espérant vous avoir guidé un peu!

7 octobre, 2011
Par Denis Chamberland

 

Réalisé à partir du plan similaire 3413-V2, ce plan 3413-V3 se veut encore plus imposant avec son garage double et d’autant plus confortable avec l’addition d’une 4è chambre à l’étage dont une suite des maîtres remarquable aménagée au-dessus du garage.

Entrons donc sans plus tarder!
Découvrez plusieurs autres maisons de style manoir…

 

7 octobre, 2011
Par Denis Chamberland

Mot d’origine latine inventé en France en 1984, la domotique représente la gestion automatisée des habitations pour en améliorer le confort. Plusieurs croient à tort qu’un système d’alarme qui affiche la météo, un thermostat programmable ou un système audio-vidéo desservant toutes les pièces de la maison, c’est de la domotique. « En fait, il faut un système intégré qui contrôle à la fois le chauffage, la sécurité et l’éclairage. Tout le reste, c’est des bébelles », affirme l’ancien électricien Martial Beauregard, président de la compagnie MBI Systèmes Électriques, de Granby. Domoticien des gens riches et célèbres, il installe des systèmes domotiques depuis 1992. 

Promise à un bel avenir, cette technologie n’a pas encore percé le marché de masse. L’abordabilité de l’énergie et la relative sécurité de nos quartiers y sont pour quelque chose. Il faut dire qu’un système domotique coûte typiquement de 3000 à 5000$ pour une maison de 3500pi2, et plus de 12000$ pour un palace d’au moins 7500 pi2, selon le magazine Québec Habitation

Toutefois, cette technologie luxueuse se démocratise, selon Martial Beauregard qui dit mener 130 projets de front avec 30 électriciens. « On automatisera bientôt 180 maisons avec un système de 6900$. Les jeunes fervents de la technologie n’aiment pas devoir reprogrammer des minuteries, par exemple après une panne d’électricité ou lors du changement d’heure. Ils sont prêts pour la domotique, ils en veulent même s’ils ne sont pas riches ou qu’ils en sont à leur première maison. De toute façon, tous les entrepreneurs que je connais qui construisent des maisons de 150 000$ et plus installent déjà un système d’alarme coûtant de 600 à 1 000$. » 

Tiré du magazine La Maison du 21è siècle, édition Hiver 2011

 



Recevez les billets par courriel!


Propulsé par FeedBlitz

Suivez-nous sur...

Facebook
Twitter

Vous naviguez actuellement les archives du mois: octobre, 2011.

Catégories

Blogoliste

octobre 2011
L Ma Me J V S D
« sept   nov »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31